“L’art contemporain, un vrai sujet politique”

Serge Lasvignes, né en 1954, agrégé de lettres puis énarque, secrétaire général du gouvernement de 2006 à mars 2015, est, depuis cette date, président du Centre Pompidou.
Il définit ses projets.
“Nous allons inaugurer en 2017 l’« école du Centre Pompidou ». Gratuite, ouverte à tous les publics, disons à partir de la classe de première, qui s’intéressent à l’art contemporain. Pour partie sur Internet, pour partie in vivo, au centre. Ce n’est pas une approche à partir de l’histoire de l’art ni une vision académique. Nous allons choisir des verbes et travailler dessus.

Par exemple « détruire ». Celui-ci me paraît pédagogique, pour commencer.

(…)Dans le musée lui-même, nous avons installé, à la fin du parcours des collections, la galerie Zéro, où nous montrons l’art en train de se faire, le plus récent, le plus fragile aussi. Il s’agit d’éviter que le musée ne se limite à une sorte d’académisme, où n’accéderaient que des artistes d’un certain âge et d’une certaine respectabilité. Dans le même esprit, nous avons demandé à la plus jeune de nos conservatrices d’accrocher des œuvres de la collection que ses confrères plus anciens s’étaient toujours refusé à montrer. Ça l’a beaucoup amusée, et moi aussi.

(…)J’ai ainsi été très impressionné par l’expérience du Centre Pompidou-Metz. J’y ai vu à quel point, localement, la présence de l’art contemporain était un vrai sujet politique. Cela suscite des débats, des polémiques, et c’est bien. On y trouve aussi toutes les strates des collectivités : la municipalité, l’agglomération, le département, la région, qui se rassemblent sur des projets culturels.”
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/09/15/serge-lasvignes-nous-montrons-l-art-en-train-de-se-faire_4997933_1655012.html#QPZzz0mDtJvUUpHR.99
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Si quelqu’un vous dit avoir vu un lapin rose de 61 mètres, allongé sur les hauteurs des Alpes, en Italie, croyez-le. Ou alors allez vérifier,
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tetris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...