Napoléon, les arts, Abel Gance et la Maison de la culture du Havre

Notre Maison de la culture du Havre entretient une relation particulière avec le Napoléon d’Abel Gance puisque ce film fut projeté lors de son inauguration en 1961, puis lors de l’inauguration de son lieu conquis de haute lutte, l’espace Niemeyer, qui lui donnera le nom de sa forme, le Volcan. (photographie illustrant cet article : l’acteur Albert Dieudonné dans le rôle de Napoléon dans le film d’Abel Gance (1927), photographié par Pierre Choumoff)

La restauration de ce film, liée au 200ème anniversaire de la mort de Napoléon, tombe bien en cette année des 60 ans de la Maison de la culture du Havre.  Télérama publie cette semaine un article sur les coulisses de cette restauration :  » Une version restaurée de la fresque historique d’Abel Gance devrait voir le jour d’ici la fin de l’année. Pellicules à visionner par centaines, copies disséminées, travail d’enquête minutieux… “Réinventer” le film fut aussi épique que le chef-d’œuvre du muet sorti en 1927. »  Lire l’article complet ici.

Quelles que soient les controverses sur les actions, les idées et le legs de Napoléon Bonaparte, n’oublions pas que toute sa vie, il eut des attentions aux arts et à la culture, selon des conceptions que nous ne partageons pas forcément, puisqu’il utilisa le pouvoir des arts pour sa propagande, mais sans oublier complètement les idéaux de la Révolution d’un art pour et par le Peuple*:  la légende raconte comment et où il rédigea les statuts de la Comédie française, mais sait-on qu’il subventionna et protégea les principaux théâtres de la capitale d’une concurrence trop frénétique, notamment en limitant le nombre de théâtres à 8 ? Quant à l’opéra en France, il fonda l’Académie Impériale de Musique (anciennement l’Opéra de Paris), dont il contrôla l’intégralité de la programmation.

France Musique consacre en cette première semaine de mai, une série d’émissions sur Napoléon et la musique. A retrouver ici.

France Musique recevait justement ce 5 mai, date anniversaire de sa mort, Arnaud Marzorati, directeur artistique de l’ensemble les Lunaisiens et Bruno Messina, directeur du festival Berlioz, pour parler des musiques qui rythmaient la vie politique et personnelle de l’empereur français. En effet, l’ensemble Les Lunaisiens sort un nouveau disque intitulé « Sainte-Hélène – La légende napoléonienne »,  sous le label Muso, en coproduction avec le festival Berlioz . Ce programme sera joué lors de la prochaine édition du festival Berlioz du 17 au 30 août à la Côte Saint André dans l’Isère, patrie de Berlioz. Pour écouter l’émission, c’est ici

De nombreuses émissions, publications et expositions sont consacrées à Napoléon cette année, qui permettent de mieux comprendre comment il a façonné notre paysage architectural, esthétique et institutionnel dans le domaine culturel.

*En ce qui concerne les conceptions des Révolutionnaires et les apports de la Révolution dans le domaine des arts et de la culture, on lira avec intérêt l’article de Philippe Mougeot dans le livret du disque « Hymnes et chants officiels de la Révolution française », par le chœur et l’orchestre du Capitole de Toulouse, sous la direction de Michel Plasson **: « La Révolution, pour entretenir le zèle civique et l’enthousiasme patriotique, multiplie à l’intention des foules de grandioses cérémonies dont une actualité fébrile en événements heureux ou malheureux sert de prétexte.  (…) Musique pour le Peuple, donc, mais aussi par le Peuple, dont les célébrations républicaines exigent la participation en vastes formations chorales. D’où la nécessité d’une éducation musicale — sommaire, mais sérieuse — des citoyens de bonne volonté, à quoi s’emploient les professionnels de l’Institut National de Musique fondé en 1792. (…) » (

**Si vous ne trouvez pas ce disque paru lors du bicentenaire de la Révolution française, nous pouvons vous faire parvenir l’article.

Eric Charnay
vice-président de l’association Maison de la culture du Havre

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...