YOLAND SIMON / CORONAVIRUS
La mort, ce gros mot avait presque disparu, depuis la disparition, en Occident, des civilisations thanatiques qui avaient jeté cette pierre philosophale dans le jardin de nos coupables insouciances. Ô bien sûr, on nous donne assez régulièrement des nouvelles sur la faucheuse et ses dernières victimes. «On a pour réveil ordinaire/la radio qui nous a
ATELIER D’ECRITURE : « J’ai reconnu le bonheur au bruit qu’il a fait en partant »
« J’ai reconnu le bonheur au bruit qu’il a fait en partant » Que ces mots de Prévert vous emmènent vers la poésie, la fiction, le conte, la réflexion philosophique ou l’autobiographie…c’est comme vous le souhaitez…On peut inclure la phrase de Prévert dans le texte mais ce n’est pas obligatoire. C’est parti… Véronique J’ai reconnu le bonheur
La mort, ce gros mot avait presque disparu, depuis la disparition, en Occident, des civilisations thanatiques qui avaient jeté cette pierre philosophale dans le jardin de nos coupables insouciances. Ô bien sûr, on nous donne assez régulièrement des nouvelles de la faucheuse et ses dernières victimes. «On a pour réveil ordinaire/la radio qui nous a
NOËL AU CAFÉ Il y a déjà bien des lunes, nous avions passé en famille la première partie d’un réveillon qui devait s’achever en Bechet et Platters, chez des amis. Nous les attendons, ma femme et moi, dans un café du Boulevard de Strasbourg, au Havre. Nous sommes seuls, sauf une serveuse bougonne qui touille
Faire son nid
Vous les enviez aujourd’hui, les oiseaux ? Tout d’un coup, ils deviennent l’expression parfaite de la liberté, ils volent d’un arbre à l’autre, d’un toit à un fil électrique. Et ils chantent… De ma fenêtre, je me dis qu’après tout, ils ont peut-être tout simplement la bougeotte. Tant d’entre nous se sont plaints d’une vie
La maison, huis clos
Si l’on nous demandait le bienfait le plus précieux de la maison, nous dirions : la maison abrite la rêverie, la maison protège le rêveur, la maison nous permet de rêver en paix.”“ Gaston Bachelard, La Poétique de l’espace (1957) https://www.philomag.com/lactu/vivre-sans-se-cogner-dans-les-coins-avec-georges-perec-42844?utm_source=Philosophie+magazine&utm_campaign=e9e6ac9953-pmfr20190915nl28_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_dee8ebacdf-e9e6ac9953-218687684&ct=t(pmfr20190915nl28_COPY_01) L’écrivain Georges Perec, auteur de “La Vie mode d’emploi” et des “Choses”, interroge en métaphysicien

Recherche

 

Actualités en Normandie

 
Archivage Hommage Esclavage. 16 et 17 mai à 15h
Jocelyn Brudey, adhérent de notre association Maison de la culture du Havre, auteur, metteur en scène et comédien, particulièrement engagé dans le travail d’histoire et de mémoire de l’esclavage et de la traiter négrière, au travers de son association Quilombo nous invite à son nouveau spectacle : Archivage Hommage Esclavage, les 16 et 17 mai
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Ou renouvelez votre adhésion en ligne
Nous contacter
Besoin de renseignements ?