Musée Tomi Ungerer à Strasbourg

La Collection du Musée Tomi Ungerer résulte de plusieurs donations effectuées depuis 1975 par Tomi Ungerer. Elle comporte huit mille dessins originaux et estampes et un fonds documentaire important non seulement sur l’artiste mais aussi sur le thème de l’illustration, ainsi que six mille jouets provenant de la collection personnelle de l’artiste. La présentation actuelle constitue un ensemble représentatif des collections du musée qui tend à être développé afin de constituer à terme une base exhaustive. Les jouets n’y sont pas encore représentés….

LE MONDE :
 
Tomi Ungerer vient de fêter ses 85 ans. Pour l’occasion, le musée qui porte son nom à Strasbourg a demandé à une centaine de dessinateurs – illustrateurs, auteurs de BD, caricaturistes – de lui rendre hommage graphiquement. Multipliant les ré­férences aux images les plus célèbres créées par l’Alsacien, l’exposition est aussi un moyen de revisiter une œuvre protéiforme et labyrinthique dominée par l’absurde, qu’on aurait tort de résumer aux succès rencontrés par l’auteur dans la littérature de jeunesse (Les Trois Brigands, Jean de la Lune…). Affichiste, sculpteur, illustrateur de presse, chroniqueur (pour Philosophie Magazine), inventeur d’aphorismes, dessinateur d’albums érotiques, Ungerer a mené une carrière, à New York d’abord, puis au Canada et enfin en Irlande, où il vit depuis quarante ans.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/article/2016/12/02/tomi-ungerer-je-prefere-le-realisme-a-l-utopie_5042501_4420272.html#IhAzSlIf1JvPbxcH.99
 
Son œuvre est en effet un patchwork de tout ce qui peut se faire avec un crayon ou un pinceau. Il est passé de la jeunesse au porno, de l’humour à la satire politique, de la légèreté à la puissance, sans jamais se préoccuper d’autre chose que de suivre son idée et son bon plaisir. La caractéristique des grands artistes est que leur bon plaisir devient le nôtre instantanément.(…)
Sacralisé sur le tard, reconnu par son ingrat pays d’origine, célébré par un musée à Strasbourg, ce géant du dessin, à l’œuvre sans déchet, a parcouru paisiblement les frontières les plus dangereuses de l’art.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/article/2016/11/04/tomi-ungerer-fou-de-dessin_5025346_4420272.html#lX2SpJuwyFBh1zTP.99
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...