Femmes : sexisme, racisme vs science et histoire #1

L’historienne Claudine Cohen tente de dépasser les clichés sur le « sexe faible » dans la préhistoire.
L’image de la femme dans la préhistoire oscille entre des clichés, façonnés bien plus par les préjugés de l’époque que par la recherche scientifique.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sciences/article/2016/11/21/cherchez-la-femme-prehistorique_5035326_1650684.html#QCBIoXtsShWlZHTI.99

Depuis une trentaine d’années des études d’ethnologie et de préhistoire ont réévalué les rapports homme-femme dans les société préhistorique.
Si la femme, de par son rôle dans la reproduction (grossesse puis allaitement), était plus “statique” cela ne l’empêchait pas de participer activement aux activités du groupe.

En quelques années on a reconnu aux femmes un vrai rôle économique et social dans la société préhistorique.
– Au Paléolithique le plus ancien, les activités féminines étaient sans doute liées au charognage, au dépeçage, à la transformation et au transport des animaux morts.
Ces activités ne requièrent pas une force physique particulière et la femme a parfaitement pu y participer.
– Au Paléolithique supérieur, les femmes ont un rôle actif de cueillette, de collecte et sont donc pourvoyeuses de nouriture. Par ailleurs, la chasse masculine étant rarement fructueuse, ce “complément alimentaire” féminin devait souvent être la seule source de nourriture pour le clan.
On retrouve ce partage des tâches dans certaines sociétés actuelles de Bushmen en Afrique du sud. Pour Claudine Cohen : “…à l’homme chasseur s’ajoute donc la femme collectrice…”

On pense également que la gent féminine, moins mobile que les mâles chasseurs, pouvait se consacrer à des ouvrages manuels tels que la fabrication d’outils, d’armes ou le tissage (en fibres végétales). On a retrouvé plusieurs statuettes anthropomorphes représentant des “vêtements” ou des parures…
On peut effectivement se poser la question sur cet a priori… Les femmes ont parfaitement pu être à l’origine des fresques rupestres ou de l’art mobilier.
 
 
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Eau et pluie – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH 
Active poetry, Ewa Partum, détail Vous rappelez-vous vos années de CE2 et ce petit schéma représentant le cycle de l’eau ? Personnellement, j’en ai gardé un
Vents et ouragans – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH
   Cette année, la 14eme Biennale de Lyon a pour titre : Mondes flottants . Elle y évoque, grâce à l’ensemble des artistes invités, une conception de
La mer et ses images
L’homme et la mer Homme libre, toujours tu chériras la mer !La mer est ton miroir ; tu contemples ton âmeDans le déroulement infini de sa
La vraie vie est au présent.
Gérard Mordillat et Odile Conseil ont déjà gagné leur pari : l’affluence des spectateurs à l’ouverture du Festival Ciné-salé, mercredi 18 octobre,  a permis au film
Claude Monet, collectionneur –  10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH.
  Claude Monet à Giverny Claude Monet a eu les honneurs du Havre, du 10 septembre au 8 octobre au MuMa. Comme si un trésor revenait sous
« Chambre noire », compagnie Plexus Polaire
Dans cette chambre noire Valérie Jean Solanas est en train de mourir sous nos yeux, allongée sur un lit très nu éclairé de néons roses.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...