Maison de la poésie, programme du 28 septembre au 4 octobre

Lundi 28 septembre – 19H
« À double tranchant : le bonheur »

Avec Frédéric Gros, Dany Robert Dufour (philosophes), Dany Cohn-Bendit & autres invités
Débat-performance – Soirée animée par Mazarine Pingeot & Isabelle Sorente
À force d’être dans l’air du temps, certains mots ne s’entendent plus. Ils deviennent un bruit de fond. Perdent leur sens, disent le contraire de ce qu’ils veulent dire ou servent d’alibi. Avec cette soirée, conçue par l’association La Cité-tribune du citoyen, retournons les doubles sens et creusons les concepts trop sympathiques pour être honnêtes. Au cas où quelque chose serait caché dessous.
Bonheur pour tous ou double tranchant du bonheur ? Parce qu’il est partout, le bonheur. (…)

Mardi 29 septembre – 20H
Les Garçons Manqués Nicolas Rey & Mathieu Saïkaly

« Et vivre était sublime »
Lecture musicale
Depuis mes 16 ans, je mets les textes dont je tombe amoureux dans une boite à chaussures. Je suis tombé amoureux à plusieurs reprises : Rilke, Céline, Carver, Albert Cohen, Robert Mc Liam Wilson, Philippe Jaenada, David Thomas… Un soir, j’ai rencontré Mathieu Saïkaly. Il avait, depuis l’âge de 6 ans, gardé dans sa guitare tous les disques dont il était tombé amoureux : Dylan, Sinatra, Bright Eyes, Gainsbourg, Radiohead, Elliott Smith…
On a parlé dans un bistrot en tête-à-tête. Je l’ai trouvé très beau. Il m’a trouvé très vieux. Mais nous avons décidé de fusionner nos deux histoires d’amours. (…)» N. Rey

Mardi 29 septembre – 20H30
Carte blanche à Virginie Despentes Accompagnée par le groupe Zëro

Lecture musicale
Depuis Baise-moi en 1994, Virginie Despentes s’est imposé comme un écrivain majeur avec notamment Les Jolies Choses (prix Flore 1998), Teen Spirit, Apocalypse bébé (prix Renaudot 2010) ou encore son essai King Kong Théorie. C’est qu’il y a chez elle une énergie d’écriture salutaire et sans concession, mais aussi une intelligence rare. L’acuité de son regard sur le monde contemporain (tantôt hilarant, tantôt glaçant de vérité), on la retrouve dans la « série » Vernon Subutex, fresque incroyable dont les deux premiers tomes sont parus.(…)

Jeudi 1er octobre – 18H30
« Éditeurs, souscrivez des licences d’exploitation numérique pour vos livres indisponibles ! »
Les rencontres de la Sofia #6 – avec Agnès Fruman, Michel Aïché Diarra, Laurence Cailleret & François Gèze
En 2014, conformément à l’agrément ministériel obtenu en mars 2013 pour gérer les droits de reproduction et de représentation numériques des livres indisponibles du XXe siècle, la Sofia contribue au déploiement du dispositif auprès des auteurs, des ayants droit et des éditeurs. Parallèlement aux opérations conduites par la BnF qui publie, chaque 21 mars dans le registre ReLIRE, une nouvelle liste de livres indisponibles et par l’opérateur FeniXX qui numérise et diffuse les livres, (…)

JEUDI 1er OCTOBRE – 19H
« Pourquoi n’a-t-on jamais lu Musil jusqu’au bout ?»

Proposition de réponse par Frédéric Joly, son biographe
Exercice d’admiration
L’Homme sans qualités intrigue, attire, intimide. Rares sont ceux qui l’ont lu de la première à la dernière ligne. Rares également ceux qui, après l’avoir approché, n’y reviennent pas. C’est que Musil, comme le souligna la poétesse Ingeborg Bachmann, avait voulu « faire bien plus qu’écrire un roman », convaincu que des possibilités d’accomplissement ignorées s’offraient à l’homme. Il y a une utopie musilienne, qui est recherche d’une nouvelle géométrie morale où poésie et éthique se confondent. (…)

Jeudi 1er octobre – 20H30
Eiríkur Örn Norđdahl – Illska Lecture par Dominique Pinon
Rencontre animée par Macha Séry – Interprète : Marie Furthner
Eiríkur Örn Norđdahl est né à Reykjavik en 1978. Poète et traducteur – mais la nécessité l’a amené à faire d’autres choses pour gagner sa vie – il a vécu à Berlin puis dans plusieurs pays d’Europe du Nord et dernièrement au Viêtnam. En 2012, il reçoit le prix de la littérature islandaise et le prix des libraires pour son roman Illska.
Illska parle de l’Holocauste et d’amour, d’Islande et de Lituanie, d’Agnes qui se perd en elle-même, d’Agnes qui aime Omar qui aime Agnes qui aime Arnor. Dans un jeu vertigineux, Norđdahl interroge le fascisme et ses avatars contemporains mais aussi le désarroi européen avec une étonnante maîtrise. (…)

Vendredi 2 octobre – 20H
Le « désordre » Éric Chevillard ! Lecture par Christophe Brault

C’est devenu un rendez-vous de la Maison de la Poésie : Christophe Brault lit Éric Chevillard. À partir de plusieurs de ses textes, ils composent ensemble un montage en forme de patchwork raisonné qui permet de saisir les subtilités, les facéties, la verve d’un auteur qui manie la plume comme un chevalier son épée : défense et illustration des pouvoirs et des possibilités de la langue ! Éric Chevillard, trublion de la littérature, déjoue sans cesse des codes de la fiction, de l’autofiction, de la poésie, et même de la critique (…).

Samedi 3 octobre – 18H
Cycle « Fiction / non fiction » #1

Aram Kebabdjian & Nicolas Bourriaud
Rencontre animée par Sylvain Bourmeau
Roman de pure fiction, Les Désœuvrés dévoile le monde de l’art contemporain avec une justesse et une pertinence impressionnantes. Aram Kebabdjian y met en scène une résidence d’artistes : Mike Bromberg invente des moustiques-papillons, Amin Carmichael installe des routes qui ne mènent nulle part, Lucinda Hernández a conçu une machine à mauvais temps… Chaque chapitre porte le nom d’une œuvre. Aram Kebabdjian les a toutes inventées, ainsi que les noms, vies et principes esthétiques de leurs créateurs.(…)

Dimanche 4 octobre – 17H
Goûter d’écoute ARTE Radio
Le rendez-vous du « cinéma pour les oreilles ». Référence de la jeune création radiophonique, ARTE Radio propose chaque mois une séance d’écoute gratuite suivie d’un goûter. Une heure pour découvrir une sélection de documentaires et créations sonores, assis(e) dans la salle ou allongé(e) sur scène.

Des courts-métrages audio de 2 à 30 minutes, ludiques, politiques ou érotiques, présentés par leurs auteurs et l’équipe de la radio web d’ARTE.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lundi 5 octobre – 19H
En l’absence de Denis Roche – Hommage
Soirée de lectures et témoignages

Mardi 6 octobre – 20H
Hanna Schygulla & Etel Adnan – « Entre guerre et paix »

Rencontre-performance dans le cadre du Festival d’Automne à Paris

Mardi 6 octobre – 20H
Les Garçons Manqués avec Nicolas Rey & Mathieu Saïkaly « Et vivre était sublime »
Lecture musicale

Mercredi 7 octobre – 19H
Cycle « Édition alternative » #1 :
Les éditions du Sonneur et les éditions du Chemin de Fer
Rencontre avec Nicolas Cavaillès et Benjamin Haegel (écrivains), Valérie Millet & François Grosso (éditeurs) – Lecture par Erwan Daouphars

Jeudi 8 octobre – 19H30
Adonis & Zad Moultaka
Rencontre animée par Sophie Quetteville – dans le cadre du Festival d’Île de France

Samedi 10 octobre 2015 – 19H
Atiq Rahimi :

Performance autour de La Ballade du calame. Portrait intime & « Callimorphies », exposition du 25/09 au 25/10
Dans le cadre du Hors-les-murs-Yia Art Fair, avec Marais Culture + et en partenariat avec la Galerie Cinema Anne-Dominique Toussaint

http://www.maisondelapoesieparis.com/

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Haruki Murakami est un écrivain japonais, né en 1949. Dans les années 70, il ouvre un bar de jazz à Tokyo et en 78, il
VIVACULTURE 3 septembre / OUEST TRACK RADIO 95.9
La culture dans tous ses états ! Emission du 3 septembre 2017 : écoutez le poscast ! ECLAT D’HISTOIRE : Serge Reneau évoque le théâtre au Havre RUBRIQUE
  Que savons-nous des rêves secrets des artistes ? De leurs regrets ? De leurs désirs ? Ou tout simplement de leur quotidien ? Ce qu’en
Aujourd’hui, tout le monde est photographe. Et pendant les vacances, les photos se multiplient comme baigneurs sur la plage. Le plus grand nombre de clichés
Viva culture du 20 août sur Ouest Track Radio http://ouest-track.com/podcasts/viva-culture-20-aout-2017-519 : complément d’infos sur le festival d’Avignon
Festival d’Avignon#3 http://ouest-track.com/podcasts/viva-culture-20-aout-2017-519 Christine Labourdette a vu Flammes au Théâtre des Halles. Dans Grazia, Anne Seften rend compte de sa rencontre : Non professionnelles il y a encore
Ce jour-là, beaucoup d’américains étaient en mer, ils voyageaient sur le France. C’est entre Le Havre et Southampton qu’ils ont appris la nouvelle. Stupéfaits, anéantis,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...