« Une histoire de caractères » de Happy Font

Du 22 janvier au 22 février 2019 – Maison de l’étudiant

Dans le cadre d’un projet tuteuré du Master Ingénierie Touristique et Culturelle, Faustine Dubois, Diane Dupont et Riwan Stambouli, trois étudiants de l’Université Le Havre Normandie, organisent une exposition artistique, en partenariat avec le Service Culturel de l’Université.

Issue du dialogue entre Claire Le Breton et Franck Marry, elle, plasticienne, lui, typographiste, une installation qui s’inscrira autant sur les murs que dans l’espace de la galerie vous sera proposée.

http://ouest-track.com/podcasts/exposition-une-histoire-de-caracteres-de-happy-font-2215

Sensible aux questions du re-emploi, Claire Le Breton travaille essentiellement à partir de matériaux dit «précaires». Sa démarche artistique se centre sur le papier et le carton, leurs usages et l’infinité des transformations qu’ils permettent.

Elle confectionne des volumes à dimensions variables ; entre autres, des installations-volumes en papier de soie blanc (issue « d’empreintes réelles » d’objets, de jouets ou d’espaces), ou encore à partir d’objets manufacturés démultipliés et accumulés. Elle transforme un matériau brut (tel un bout de papier) en une autre idée qui prend généralement la forme d’une installation éphémère. Elle crée un monde d’objets dé-manufacturés, où chaque pièce est unique. Ses thèmes de réflexion tournent autour de l’emballage ‘le réceptacle’, (les boites, les caisses) mais aussi de l’architecture, des chantiers, les ‘entre deux’, les entrepôts…

 

Ateliers tampons
En complément de ce projet, deux ateliers tampons viendront ponctuer cette exposition mardi 29 et mercredi 30 janvier, entre 11h30 et 13h00 à la Maison de l’étudiant. Ces ateliers participatifs auront pour objectif d’inciter les habitants du Havre à se réapproprier l’univers graphique des artistes.
Pour cela, nous les inviterons à reprendre la typographie du collectif pour personnaliser des pochons en tissu vierges à l’aide de tampons reprenant les formes créées par les artistes. Durant ce temps de rencontre, médiation, échange et bonne humeur seront au rendez-vous…

« Les graphistes revendiquent l’influence des multiples langages actuels, leur sensibilité mixe et fusionne toutes les influences et les styles de leur génération (jeux vidéo, téléréalité, cinéma, kitsh, luxe vulgaire, bobo attitude,…). Leurs aventures plasticiennes glissent et surfent vers l’univers artistique : ils exposent, peuvent présenter des toiles, des collages, des travaux photographiques,… ils se questionnent « tels des artistes » sur la question de l’accrochage de leurs œuvres. Ils naviguent entre le « grand art » et « la culture populaire ». Franck Marry

 

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...