DEMAIN, le film de la COP21 au Sirius

DEMAIN, Réalisé par Cyril Dion, Mélanie Laurent Origine : France Durée : 1h58 (Documentaire)

 Synopsis : Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation…

 SEANCES :

TOUS LES JOURS sauf Jeu: 14.00, 16.15 et 20.40
Jeudi: 14.00, 16.15 et 18.00

Dans TELERAMA :

” L’aventure commence au cœur de l’été 2012, après la lecture par Cyril Dion, alors en plein burn-out , d’une étude de la revue Nature prédisant l’effondrement de tous les écosystèmes et la fin de la planète Terre d’ici 2100. C’est un véritable choc pour le jeune homme, qui avait déjà en tête un projet de documentaire sur des initiatives écologiques sociétales et citoyennes.  « Mon propre effondrement intérieur correspondait aussi à l’effondrement de la société, et c’est là que je me suis dit qu’il fallait que je fasse ce film. J’ai donc décidé d’y consacrer tout mon temps et de démissionner de mon poste chez Colibris. »

Il entraîne alors la comédienne Mélanie Laurent — déjà engagée auprès de La Fondation Danielle Mitterrand ou Greenpeace — qu’il avait rencontrée en 2011 pendant l’opération « Tous Candidats » montée par Colibris avant la présidentielle. (….) Rapidement, l’idée que le film soit prêt pour la COP21 devient une évidence, et les deux réalisateurs, accompagnés de quatre autres personnes, partent en tournage à l’été 2014, rencontrer et filmer des citoyens ayant mis en place des initiatives efficaces, dans les domaines de l’agriculture, l’énergie, l’économie et l’éducation — l’objectif du documentaire étant de montrer que tout est lié et interdépendant : on ne changera pas notre système agricole sans changer notre système énergétique.

Pendant quatre mois, caméras et sacs en bandoulière, ils se rendent à San Francisco où 80 % des déchêts sont recyclés, en Finlande, dans une école où le système éducatif est basé sur l’écoute, où les élèves circulent librement en classe, à Copenhague, ville principalement alimentée en énergies renouvelables (et qui vise l’autonomie complète), où les pistes cyclables et les trottoirs prennent plus de place que les routes… à Todmorden en Angleterre, où les habitants ont mis en place le système des Incroyables comestibles : ces fruits, légumes et aromates plantés, soignés et récoltés un peu partout dans la ville par les habitants transformés en jardiniers citoyens.

Ils se rendent aussi aux Etats-Unis, à Détroit, où ils partent filmer des agriculteurs urbains qui se sont approprié des terrains abandonnés, délaissés par l’industrie automobile, pour y cultiver la terre. Cyril Dion se souvient du choc procuré par la ville, fauchée par l’effondrement de l’industrie automobile : « Au début, ça a un côté fascinant. On se projette, et on se dit que c’est ainsi que notre civilisation pourrait terminer si tout se cassait globalement la figure. (…)

Ras-le-bol global

Cyril Dion est persuadé que le changement de culture et la prise de conscience globale du danger qui nous guette est véritablement en cours.« Ce changement de paradigme va venir d’un ras-le-bol global, de l’accumulation de catastrophes. C’est cette pensée, avant moquée, aujourd’hui acceptée, qui va commencer à irriguer la société. » 

Caroline Besse

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Si quelqu’un vous dit avoir vu un lapin rose de 61 mètres, allongé sur les hauteurs des Alpes, en Italie, croyez-le. Ou alors allez vérifier,
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tetris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...