CRESS NORMANDIE ÉTUDE : CULTURE ET ESS EN NORMANDIE Quelle est la situation de l’emploi culturel ESS en Normandie ?

 

Consciente des nombreux points de convergences existants entre le secteur culturel et le champ de l’économie sociale et solidaire (valeurs, émancipation, innovation, lien social, utilité sociale, principes d’action, volontés coopératives…), la CRESS Normandie s’est interrogée sur l’emploi et les entreprises au croisement de l’ESS et de la culture en Normandie.

À partir des statistiques disponibles, une étude a été réalisé afin de mettre en évidence les chiffres clés et les repères utiles pour appréhender le lien entre la Culture et l’ESS.

Ainsi en Normandie, on note 960 établissements employeurs culturels relevant de l’ESS, et en leur sein 2 394 salariés, soit 29 % de l’emploi salarié culturel.

Le secteur culturel est caractérisé par une grande diversité de domaines, rassemblant la création artistique (spectacle vivant, arts visuels et architecture), le patrimoine, l’enseignement culturel, ainsi que les industries culturelles (audiovisuel et multimédia, et l’édition écrite).

Le spectacle vivant (arts du spectacle, activités de soutien au spectacle vivant, gestion de salles de spectacles) regroupe le plus grand nombre d’emplois culturels avec 1 348 salariés soit 56 % des emplois ESS de la culture en Normandie. Par ailleurs, c’est au sein de l’enseignement culturel global que la part de l’ESS est la plus importante dans la région (80 %).

Ces établissements et emplois culturels de l’ESS ont été profondément marqué par la crise sanitaire et par les restrictions mises en place.

Cela étant, on observe un véritable rebond depuis la sortie de crise (+ 18 % d’emplois salariés entre décembre 2020 et 2022). Les nombreuses hausses d’emplois et d’établissements culturels ESS sont donc des facteurs d’espoirs mais il convient aussi de rester prudents quant à la pérennité de ces évolutions à long terme.

Dans cette étude, c’est aussi la place des femmes au croisement de la culture et de l’ESS qui se pose. En effet, celles-ci occupent 55 % des emplois au croisement de la culture et de l’ESS – place majoritaire mais inférieure à ce qu’elle est sur l’ensemble des secteurs de l’ESS (66 %).

Mais surtout, les femmes sont particulièrement présentes dans le sous-secteur de la conservation du patrimoine. Or ce-dernier est celui où le nombre de CDI est le moins important. Aussi, au sein de l’enseignement culturel, seul sous-secteur de la culture où les femmes sont minoritaires, est celui où la part de cadre est la plus élevée et où la part de CDI est la plus importante.

Cette étude menée par la CRESS Normandie a permis de répondre aux questions suivantes :  Comment se répartissent les emplois culturels de l’ESS en région ? Quelles sont les tendances d’évolution ?

Désormais soucieuse d’enrichir cet état des lieux, la CRESS Normandie souhaite développer de nouvelles approches communes entre ESS et culture en créant une commission.

L'économie sociale et solidaire en Normandie | Le portail de l'Économie  Sociale et Solidaire en Normandie

Retrouvez l’anlyse de la Grande conversation du 24 novembre 2023 sur Les femmes (in)visibles dans les arts plastiques et dans le spectacle vivant.

https://asso-maisondelaculture.fr/grandes-conversations/femmes-invisibles 

Leave A Comment

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Ou renouvelez votre adhésion en ligne
Nous contacter
Besoin de renseignements ?