La Coordination Nationale des Intermittent.e.s et Précaires (CNIP) répond au président de la République
NOUS AIMERIONS POUVOIR NOUS RÉJOUIR, M.MACRON Monsieur le Président. Quitte à vous surprendre, nous aimerions, en premier lieu, vous remercier : grâce à vous, nous savons que la mobilisation paye. C’est un message important à envoyer à tou.te.s.   Nous avons entendu vos robinsonnades. Nous vous prenons au mot sur votre annonce d’une année blanche.
VivaCulture  /    L’instant philo    /   Emission du 5 avril 2020   /    Thème : La distraction
Un résumé par Léa Beauchamps, élève de classe préparatoire ECS au lycée François 1er du Havre de l’émission animée par Didier Guilliomet, Dans le contexte actuel, avec la pandémie mondiale, la distraction nous permet de nous détourner de la situation stressante du confinement. En effet, nous avons besoin de nous distraire ou encore d’être distrait.
CORONAVIRUS ARTISTES INTERMITTENTS
Spécificité française, le régime des intermittents concerne 100 000 artistes et techniciens indemnisés chaque année. Pour obtenir l’assurance-chômage, ils doivent avoir travaillé 507 heures sur douze mois. Or, avec les annulations et l’absence de perspectives, très peu pourront cumuler les cachets nécessaires. (Lien audio : Isabelle Royer, MCH) CORONAVIRUS#18 LA CULTURE ENCORE Emmanuel Macron s’est notamment engagé à
CONFINEMENT CULTURE CINEMAS
Privée de ses lieux d’expression habituels – théâtres, salles de concert et de cinéma, musées, librairies –, la culture n’a pas pour autant déserté la vie des Français. Selon le dernier baromètre de consommation culturelle, réalisé en avril, par la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi),
Que retiendra-t-on de la période que nous vivons ? Sans doute beaucoup moins de choses que ce que l’on prétend souvent. Et si l’on en tirera des leçons, bien malin qui dira lesquelles. On se rappellera pourtant de ce vertigineux abîme qui sépare les évolutions de notre civilisation et les impératifs de notre confinement. D’un
MASQUE nom masculin (italien maschera, du bas latin masca) Objet recouvrant et représentant parfois tout ou partie du visage, qui est porté dans diverses occasions de la vie sociale selon les peuples et les époques. Pièce d’étoffe, morceau de velours, de satin, dont les dames se couvraient le visage pour protéger leur teint. Objet représentant,

Recherche

 

Actualités en Normandie

 
Archivage Hommage Esclavage. 16 et 17 mai à 15h
Jocelyn Brudey, adhérent de notre association Maison de la culture du Havre, auteur, metteur en scène et comédien, particulièrement engagé dans le travail d’histoire et de mémoire de l’esclavage et de la traiter négrière, au travers de son association Quilombo nous invite à son nouveau spectacle : Archivage Hommage Esclavage, les 16 et 17 mai
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Ou renouvelez votre adhésion en ligne
Nous contacter
Besoin de renseignements ?