Aloha Orchestra : financement participatif!

“« Sous les pavés, la plage ! » scandaient les révolutionnaires d’un printemps après lequel la face du pays ne serait plus vraiment le même…
Un demi siècle plus tard, on découvre sous la grisaille très mancunienne de Normandie un peu de soleil pop, la touffeur de bourrasques électriques invitant les dancefloors à se réveiller et s’épanouir au rythme de décharges mélodiques d’une efficacité redoutable, de celles qui vous empêchent de dormir tant l’entêtement se fait coriace.
« Aloha » pour le caractère envoutant de ces petits hymnes hédonistes, « Orchestra » pour le collectif : 5 multi-instrumentistes injectant des harmonies vocales et nappes analogiques sur de véritables pépites synth-pop.
Les tropiques à portée d’ampli, la critique se veut déjà élogieuse pour ces nouveaux lauréats du Booster Haut-Normand, fraichement pré-sélectionnés pour les inouïs du Printemps de Bourges. La perfide Albion avait AltJ, Hot Chip, la Californie LocalNative, la Normandie tient là de dignes héritiers.” [Les Inrocks]

Aloha Orchestra a entamé une collecte sur la plateforme Kisskissbangbang dans le but de financer la production de vinyles.

Le principe: vous pouvez faire un don, de la somme de votre choix pour les aider à collecter le montant envisagé: 2000€.

Selon la somme du don, vous pouvez bénéficier de contreparties: totebags, vinyles, t-shirts…

Soutenons la création musicale havraise!

       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
L’Apéro des spectateurs/février 17
Réunis le 9 février,   les spectateurs que nous sommes ont échangé sur quelques évènements culturels du mois. Voici un rapide aperçu… nous nous sommes réjouis de
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...