ALPHONSE SALADIN sculpteur, à la Grande conversation le 31 mai à 18h aux Archives municipales

 Sculpteur, il est né à Épinal en 1878 et meurt au Havre en 1956.
Élève de Mengué et d’Aubé, il obtient une médaille d’honneur en 1909, d’or en 1910 et encore d’argent en 1920. À cette époque, il est conservateur du musée des Beaux-arts du Havre.
En 1923, il réalise le monument aux morts du Thillot. Le musée d’Épinal conserve de lui la réduction d’un monument aux aviateurs Garnier d’Autroche et Gendreau, du centre d’Épinal, tués dans deux accidents d’aviation le 20 octobre 1913.
Il sculpta les bustes de Rodin et de Houdain, conservés au musée de Troyes. 

Alphonse Saladin (1886-1953) fait partie de cette génération des artistes-conservateurs qui se sont succédé à la tête du musée du Havre jusqu’à une date avancée du XXe siècle. Praticien de Rodin dans l’atelier duquel il travaille pendant quatre ans, c’est un sculpteur de qualité. Il joua un rôle important dans l’histoire du musée en créant « la Galerie des Modernes ». De 1925 à 1928,Saladin convainc de nombreux artistes parmi lesquels Maurice Denis, Vlaminck, Foujita… de vendre des œuvres pour la somme forfaitaire de 250 francs. Il réunit ainsi un ensemble conséquent bientôt présenté dans la nouvelle galerie aménagée à cet effet. 

Façade de la piscine du cours de la République. Les répliques en bronze des statues du sculpteur havrais ,Alphonse Saladin – financées pour une part par une souscription – devraient réintégrer leur emplacement originel pour le plus grand plaisir des Havrais. La piscine retrouvera très prochainement son lustre d’antan.
Le projet : redonner à l’établissement son esthétique de naguère, dans un pur style années 30.

Au détail près, ces baigneuses sont la réplique exacte des statues initiales qui avaient été posées en 1937, avant d’être enlevées et fondues, en 1942, sous l’occupation allemande. Grâce aux moulages conservés, les bronzes nouvellement réalisés sont une copie conforme des anciennes. 

Le peintre de Bolbec, Jean Lasne, avait réalisé des projets de décoration intérieure. Mais l’artiste meurt : les décorations ne quitteront pas le papier sur lequel elles avaient été dessinées.
Aujourd’hui, ce sont deux reproductions de ces œuvres avortées qui trônent dans la piscine, permettant d’imaginer l’intérieur de l’époque. « Ces éléments complètent le travail fait sur la façade et permettent de mettre à l’honneur le grand peintre qu’était Jean Lasne.»
La piscine ainsi restaurée retrouve son apparat et ses ornements d’origine. Plongeon assuré dans le siècle dernier. Le couple de baigneurs, hymne à la beauté des corps, accueille désormais les visiteurs.

Géraldine Lefèbvre et Christine d’Aboville, Alphonse Saladin, artiste et conservateur, MuMa, Le Havre / Somogy éditions d’Art, 2011

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...