Covid-19 : la culture se mobilise pour faire rouvrir les salles de spectacle

Manifestations, spectacles improvisés, dépôt d’un référé-liberté devant le Conseil d’Etat : le secteur fait pression sur le gouvernement pour une reprise des activités culturelles. Par Rosita Boisseau, Clarisse Fabre et Cédric Pietralunga Le ,Monde 16 décembre 20

« De l’air ! De l’air ! De l’air pour la culture ! » Répondant à l’appel de différentes organisations dont la CGT-Spectacle, plusieurs milliers de personnes ont manifesté, mardi 15 décembre, à Paris et dans une vingtaine de villes de France, pour réclamer la réouverture des salles de cinéma et de spectacle, des théâtres, des musées et des conservatoires.(…)

S’il s’était résolu à baisser le rideau lors du reconfinement, le monde de la culture dénonce aujourd’hui un deux poids deux mesures et s’estime « sacrifié » par le gouvernement. « Il y a une exception culturelle inversée, avance Nicolas Dubourg, directeur du Théâtre la Vignette, à Montpellier, et président du Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles (Syndeac). Les magasins sont ouverts, les églises aussi, les transports publics fonctionnent… Pourquoi devrions-nous rester fermés ? On ne demande pas à être traités différemment mais de manière équitable. » « Le gouvernement a choisi l’argent et la religion contre la pensée, c’est un choix politique ! », accuse Samuel Churin, animateur de la Coordination des intermittents.(…)

« On ne gagnera pas avec des stratégies défensives, argumente Samuel Churin. On pourrait penser aussi à des actions de désobéissance civile, par exemple en investissant les églises, en faisant des spectacles dans les centres commerciaux, les galeries marchandes. » Dès mardi soir, et sans qu’il n’y ait eu de concertation, le violoniste Renaud Capuçon a donné un mini-récital dans l’hypermarché Carrefour de Chambéry (Savoie), au milieu des clients venus faire leurs courses.(…)

La bataille se mène aussi sur le front judiciaire. Plusieurs organisations professionnelles ont décidé de déposer cette semaine un référé-liberté devant le Conseil d’Etat, comme l’avaient fait l’Eglise ou les stations de sport d’hiver. Objectif : obtenir du juge administratif la réouverture des lieux de culture.(…)

A la différence des précédentes mobilisations, de nombreux élus locaux ont décidé d’apporter leur soutien au monde de la culture, qui emploie quelque 670 000 personnes en France.(…)

Face à cette colère qui monte, Roselyne Bachelot joue l’apaisement et multiplie les rencontres. Lundi, la ministre de la culture a tenu plusieurs visioconférences avec les organismes représentatifs de la profession. L’occasion pour eux d’exprimer « de la déception et de la colère, mais [avec] une réelle volonté de travailler ensemble pour trouver des solutions », a résumé la ministre de la culture sur Twitter. D’ores et déjà, le gouvernement a promis une rallonge de 35 millions d’euros pour aider les professionnels mis en difficulté par la poursuite des fermetures. En octobre, l’exécutif avait déjà annoncé une enveloppe supplémentaire de 115 millions d’euros pour faire face au couvre-feu

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...