De Prague et de l’Ukraine, des hommes en noir et de la langue de ma mère.
Markowitcz pense...   Je suis né à Prague, vous savez. Mon père, journaliste communiste, à la fin des années 50, y était en poste, et c’est là que ma mère l’avait rejoint — venant d’URSS. Là, en 1959-1960, elle a appris le tchèque dans la joie, et le fait est que voir une jeune soviétique
Maroussia, œuvre ukrainienne de Marko Vovtchok réécrite en France
Qui en France se souvient de Marko Vovtchok ? En 1871, à Saint-Pétersbourg on peut lire Maroussia, une œuvre engagée condamnant l’occupation russe en Petite Russie (l’Ukraine). (…) L’auteure est Mariya mais son nom d’épouse, Markovitcha, deviendra Marko Vovtchok, lequel lui permet de diffuser ses œuvres dans ce contexte misogyne. La difficulté se double du
Guerre en Ukraine : les artistes remettent en question leurs engagements auprès de la Russie
Les institutions et scènes culturelles ont commencé à annuler tournées, spectacles et concerts en France et en Europe, tandis que les démissions tombent en cascade à Moscou et Saint-Pétersbourg. Par Rosita Boisseau, Roxana Azimi, Brigitte Salino, Harry Bellet, Bruno Lesprit, Sylvain Siclier et Marie-Aude Roux Faut-il continuer à diffuser les artistes russes, jouer leur musique
“Pour quoi allez-vous vous battre ?”
« Je rentrais du rassemblement organisé sur la place de la République en solidarité avec le peuple ukrainien et contre la guerre, hier à 18 heures, quand j’ai entendu ces mots de Volodymyr Zelensky. J’avais vu des représentants politiques prendre la parole parmi des drapeaux ukrainiens, géorgiens et biélorusses, s’égosillant dans un micro faiblard face à

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Ou renouvelez votre adhésion en ligne
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...