« L’action artistique est une action politique »
Le monde semble sur le point de succomber, Cap au pire comme dit Samuel Beckett. Les tenants du chiffre semblent sur le point de l’emporter définitivement, de réaliser leur rêve de mort. D’imposer leur vision d’un être humain réduit à sa plus médiocre et sinistre expression. Ils ont même inventé un mot pour ça :
Méfions-nous des menteurs, ils ont « table ouverte dans la majorité des grands médias »
(…)Un peu partout, les commentateurs s’alarment de cet étrange climat – celui des débats préalables au Brexit ou de la campagne présidentielle américaine – dans lequel les faits n’ont plus de valeur argumentative particulière. Si le terme de « post-vérité » est assez difficile à définir, on comprend bien que l’expression décrit une situation où le fait
De la férocité des dominants.
 Vient de paraître : Michelle Zancarini-Fournel « Les luttes et les rêves » Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours 1685, année terrible, est à la fois marquée par l’adoption du Code Noir, qui établit les fondements juridiques de l’esclavage « à la française », et par la révocation de l’édit de Nantes, qui donne le
Le mythe de Clovis : et l’Histoire alors ?
Depuis vingt ans, la droite instrumentalise le roi des Francs pour revendiquer l’identité chrétienne de la France. Une lecture problématique pour nombre d’historiens.(…)   Et, selon une enquête intitulée Le Récit du commun. L’histoire nationale racontée par les élèves (Presses universitaires de Lyon, 240 p., 18 €), réalisée sous la direction de Françoise Lantheaume auprès de

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...