Histoire et histoire de l’art : « Il y a ­urgence, non à être esthète mais à se faire pédagogue ».
  La Maison rouge, à Paris, ­présente jusqu’au 21 mai « L’esprit français », exposition consacrée aux contre-cultures des années 1960 à 1980. Y sont traités, à grand renfort de documents, le Palace et Hara-Kiri, le féminisme et les éducations alternatives, autrement dit une certaine histoire de France et des formes, à travers le prisme de la marge.
Et si l’art était le meilleur antidote à notre monde sans esprit ?
France-culture : Les chemins de la philosophie. Roland Gori : psychanalyste, professeur honoraire de psychopathologie à l’université d’Aix Marseille Et si entendre Albert Camus, Stefan Zweig ou encore Tolstoï faire « retentir le silence par l’art », était la plus belle oeuvre contre notre monde rationaliste, nihiliste et terroriste ? « Le silence d’un prisonnier inconnu, abandonné aux
« Les Maisons de la culture : des jardins de beauté »
« Nous avons appris que c’était une vieille idée de Malraux, celle des maisons de la culture, qu’il voulait ­appliquer à toutes les villes de France. Une maison où les gens se retrouvent, partagent le plaisir du savoir autour de la lecture, de l’art, de la musique, du cinéma. J’appellerais cela les jardins de beauté ; la beauté
« L’action artistique est une action politique »
Le monde semble sur le point de succomber, Cap au pire comme dit Samuel Beckett. Les tenants du chiffre semblent sur le point de l’emporter définitivement, de réaliser leur rêve de mort. D’imposer leur vision d’un être humain réduit à sa plus médiocre et sinistre expression. Ils ont même inventé un mot pour ça :

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Ou renouvelez votre adhésion en ligne
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...