La Maison de la culture du Havre lauréate du Prix des e.n.g.a.g.é.e.s de la fondation du groupe EDF

La culture est un bien essentiel, car elle permet transmission, partage, émancipation.  La crise sanitaire actuelle et les mesures prises pour l’endiguer, qui ont obligé à fermer la plupart des lieux culturels, nous le montrent dramatiquement.

Permettre à chacun d’accéder à la culture, quels que soient ses moyens, est un défi à relever chaque jour. De nombreuses institutions culturelles, des compagnies, des artistes, œuvrent à diversifier leurs publics, adaptent leur tarification, rendent leurs lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite, proposent des représentations en langue des signes ou en audiodescription, des séances scolaires ou pour des publics spécifiques, inventent de nouvelles formes, utilisent les nouveaux médias.

Mais comment permettre à des personnes que le handicap, la maladie ou l’âge empêchent de se déplacer dans une salle de spectacle, d’accéder à l’art et à la culture ? Tout simplement en allant à leurs devants !

Tout simplement ? Ce n’est pas si simple car il faut trouver des formes qui s’adapteront à des lieux divers et peu ou mal équipés et qui retiendront l’attention de personnes que la vie a détournées des pratiques culturelles, sans transiger sur la qualité artistique.

L’objectif est d’impulser des échanges culturels artistiques, humains, mélangeant les publics : personnes âgées / jeunes, valides/non-valides, dans un esprit de partage. A la différence d’une simple projection d’un spectacle filmé, le spectacle vivant permet à ces publics délaissés d’éprouver le sentiment gratifiant que d’autres personnes sont venues leur offrir le meilleur d’elles-mêmes et donc qu’eux-mêmes ont de la valeur. Ce sentiment est renforcé par le temps d’échange qui suit la prestation. Dans leur lieu de vie et entourés de leurs compagnons de vie, les personnes âgées et en situation de handicap prennent plus facilement la parole.

Ce projet, pensé par Véronique Daumont, responsable du pôle “art & handicap” au conservatoire Arthur Honegger du Havre, nécessite des moyens et une organisation qui vont au-delà de ce que peut le conservatoire seul. C’est pourquoi l’association Maison de la culture du Havre, dont la vocation est depuis sa fondation en 1961 par André Malraux, d’ouvrir la culture au plus grand nombre, s’est enthousiasmée pour cette initiative et de se charger de son organisation.

Dans le territoire havrais, de nombreux artistes, professionnels ou élèves en voie de professionnalisation, désirent partager leur art. Les premières prestations ont eu lieu grâce à leur générosité, mais comme nous ne pouvons pas continuer sur la base du seul bénévolat, surtout en cette période où les possibilités de revenus pour les artistes et les droits qui en découlent, sont cruellement frappés par la crise, nous voulons leur payer un cachet et nous avons donc besoin de financer cette opération. Nous avons donc déposé des demandes de partenariats auprès de différents organismes.

Notre action a été primée par la fondation du groupe EDF

dans le cadre du prix des engagé.e.s, qui récompense les salariés du groupe EDF pour leurs engagements bénévoles. Notre vice-président, Eric Charnay, pilote de cette action Musique pour tous, est un salarié d’EDF et avait déposé un dossier.

Nous remercions la fondation du groupe EDF pour ce prix qui nous permettra de financer les prochaines prestations que nous organisons pour que les publics privés d’accès aux lieux du spectacle vivant, aient le bonheur qu’ils s’ouvrent aussi à eux en venant à leur rencontre dès cet été.

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...