FURAX : la colère du monde de la culture

Plusieurs rassemblements réclamant la réouverture des lieux culturels ont eu lieu mardi 15 décembre à travers la France. Reportage à Paris, au milieu d’une foule déterminée à se faire entendre et qui envisage désormais de porter ses revendications devant la justice (…).

« Furax ». De Nice à Brest en passant par Montpellier, Toulouse, Bordeaux, La Rochelle, Le Mans, Nancy ou Lille, la carte de France était parsemée de points noirs. Noirs comme la colère qui irrigue une partie du monde de la culture, rarement habitué à se rassembler ainsi, toutes disciplines et statuts confondus : salariés de lieux subventionnés ou indépendants, intermittents privés d’emploi depuis mars, artistes autorisés à créer ou à répéter dans les lieux ouverts mais sans garantie systématique d’être rémunérés, ou jeunes diplômés débarquant sur un marché de l’emploi inerte.(…)

Des arts de la rue aux musiques actuelles ou aux plasticiens, la non-réouverture des lieux de culture le 15 décembre a accentué le mécontentement et le sentiment d’injustice. Mécontentement, face à ce que les manifestants qualifient de « mépris » du gouvernement, à l’égard de leur activité autant que de la précarité financière qui frappe beaucoup d’entre eux malgré les mesures d’aides. Injustice, car en dépit de toutes les précautions sanitaires prises pour sécuriser les spectateurs dans les théâtres et cinémas, ils n’ont pas été entendus.(…)

Un référé-liberté devrait être déposé mercredi soir auprès du Conseil d’État, pour demander la réouverture des salles. TELERAMA 15 décembre 20

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Ou renouvelez votre adhésion en ligne
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...