Amédée, une pièce de Côme de Bellescize
De l’âme et du corps, techniques de mise en scène La Compagnie du Théâtre du Fracas a présenté Amédée, une pièce de Côme de Bellescize, à L’Entrepôt. Rien de racoleur dans le titre qui ne dévoile pas le propos. Les proches appellent simplement le protagoniste principal Am’, diminutif dont on se dit qu’il est magnifiquement
L’homme qui tua Don Quichotte
Nous vivons dans une parenthèse enchantée le temps de quelques jours d’été à Avignon. Le bouche à oreilles nous incite à prendre des places pour L’homme qui tua Don Quichotte de Sarkis Tcheumledjian, par la Compagnie Premier acte, au Chien qui fume.. La pièce est inspirée du roman de Cervantès dont la mémoire des spectateurs conserve les épisodes les plus significatifs, qu’ils retrouvent avec plaisir. Elle rend hommage à l’amitié entre les deux héros, prenant à partie Cervantès, l’historien-auteur, personnage menteur et affabulateur.
La magie qui est une transformation provisoire des objets, commence par un mouvement de la main.
Le Monde.fr | 26.06.2015 à 17h36 • Mis à jour le 26.06.2015 à 17h59 – extraits – image: http://s2.lemde.fr/image/2015/06/26/534×0/4662877_3_d49a_thomas-ostermeier-mardi-23-juin-lors-de-la_4411caa2712aabe623ad02761e265839.jpg « Je cherche à faire un théâtre qui surmonte la vie ». A l’école des beaux-arts et du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, mardi 23 juin, le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier expose les fondements

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...