Loading Événements
23 Mai
  • This evénément has passed.

Paul-Étienne Berlioz se passionne pour le piano lors d’un stage en 1978, chez son oncle accordeur à Vernon.
Il commence un apprentissage sur Paris, l’année suivante. Cette communion avec le piano ne le quittera plus.
Après 9 ans passés sur Paris, pour parfaire ses connaissances auprès des grandes maisons parisiennes, il revient dans sa ville natale en 1987 pour travailler en tant que technicien piano.

Il fonde son entreprise en 1995 au Havre. Reconnu aussi bien sur le secteur régional que national notamment pour les concerts et les festivals.

Soucieux de partager son savoir, il a accompagné et accompagne encore les apprentis  lors de la filière :  CAP, puis le Brevet des Métiers d’Art, jusqu’au Diplôme des Métiers d’Art.

Il est membre de l’Association Europiano France, anciennement Association Française des Accordeurs-Réparateurs de Pianos (AFARP).
Pour parfaire ses connaissances, il participe régulièrement aux stages de formation continue et en organise également dans son atelier.

Durant ses 36 années d’expérience, Paul-Étienne Berlioz a su se faire reconnaître des artistes français et internationaux dans le milieu pianistique. Il a reçu le diplôme des Trophées de l’Artisanat en Seine-Maritime 2012, catégorie Coup de cœur des Collégiens.

La Chambre des Métiers lui attribue en 2014 le titre de Maître Artisan en Métier d’Art.

Le piano

Le piano est d’abord et avant tout un instrument de musique. Et comme tout instrument de musique, il est d’une grande délicatesse. Il a par delà une apparence de robustesse, la fragilité des objets d’art issus de la facture instrumentale. Il semble solide et protégé par son meuble. Toutefois, il a besoin de soins réguliers, attentifs, pour conserver toute sa musicalité et la fluidité de son toucher.

EXPRESSION ET PRODUCTION DU TIMBRE AU PIANO SELON LES TRAITÉS

Michel Bernays est doctorant en musicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Il y analyse les nuances de geste au clavier (telles que retranscrites par les mouvements des touches et marteaux) dont se servent les pianistes pour exprimer une vaste palette de timbres, usuellement décrite, transmise et verbalisée sous forme de métaphores imagées ou multimodales.

« Le jeu des pianistes virtuoses, empreint de nuances et de subtilités soulignant l’expressivité de l’interprétation, s’offre à l’auditeur telle une manifestation de génie. Derrière cette aisance et ce naturel souvent apparents chez les plus grands pianistes de ces deux derniers siècles (Chopin, Liszt, Rachmaninov, Busoni, Field, Cortot, Horowitz, Schnabel, Rubinstein, Richter, Gould, Brendel, Agerich, etc. — liste tellement loin d’être exhaustive !), se cache beaucoup de travail, d’acquisition de la technique d’une part, mais aussi sur le plan artistique, pour réussir à exprimer au mieux la sensibilité au service de l’œuvre interprétée….

Rubinstein commentait : « vous croyez que [le piano] est un seul instrument ? C’est une centaine d’instruments » (Neuhaus, 1971, p. 64), illustrant tant la richesse sonore que la subtilité dynamique de l’instrument, donnant au pianiste une large influence sur le son. L’interprétation joue de ce fait un rôle essentiel dans la production du timbre. Encore faut-il que l’interprète se manifeste comme tel : « tout le monde sait jouer mais rare sont ceux qui savent interpréter » (ibid., p. 28)...

Il convient donc de différencier le timbre du piano, issu de la conception de l’instrument, des matériaux utilisés, du savoir-faire de l’artisan, et le timbre au piano, contrôlé par l’interprète.

Le geste y est un élément crucial, par lequel le pianiste crée son « son ». La pianiste Maria Curcio, disciple d’Artur Schnabel, est par exemple réputée capable, à l’écoute du son, d’identifier le geste générateur, et de déceler des erreurs de techniques dans le geste de ses élèves sans même regarder leurs mains. Les mains peuvent être des « « pattes de velours », disait Liszt après avoir entendu pour la première fois le pianiste Henselt qui possédait un son exceptionnellement velouté » (Neuhaus, 1971, p. 65). »

 

Détails

Date :
23 mai
Heure:
11 h 00 min -11 h 30 min
Evénément Category:
Mots clés:
, , , , ,

Vous organisez une manifestation culturelle ? Publiez votre événement dans l’agenda

L’association MCH propose aux organisateurs de manifestations culturelles dans l’agglomération havraise, de poster eux-mêmes dans l’Agenda le formulaire pour que leurs annonces soient mises en ligne. –> Cliquez ici pour vous inscrire.

Choisir un jour...

 
« juin 2021 » loading...
lun mar mer jeu ven sam dim
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4

Annonceur de l’événement

 
Fermer
Présidente de la MCH
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...