Kafka, Buzzati, Beckett… La littérature au défi d’un monde indisponible
Par cette expression, le sociologue allemand,  Hartmut Rosa, qualifie une époque, la nôtre, que caractérise la prétention à une totale mise à disposition du monde, dont l’altérité persistante est perçue comme un « point d’agression ». Les contemporains exigeraient un monde potentiellement et en permanence « sous la main », à portée de smartphone, de voiture ou de vol
Observatoire des politiques culturelles (15 avril) Si le déconfinement passera, entre autres, par une appli mobile sur la base du volontariat, des voix s’élèvent contre le risque d’une surveillance numérique invasive. Olivier Tesquet s’alarme de la sous-traitance des fonctions régaliennes de surveillance au secteur privé. Michel Lussault, dans une chronique géovirale, parle, lui, d’auto-confinement. Chaque
MI-AOÛT Eté comme on n’ose en rêver de villas et de vérandas, dans les après-midi oisives. On a pris le thé, le café, près des arbres plantés exprès, et l’on s’installe au long de heures. Au-dessus de la pelouse, un papillon, en un survol d’hélicoptère, inspecte les herbes immobiles. Sur un fauteuil façon manille gît,
Filmez ce que vous voyez au travers d’une fenêtre de chez vous, et racontez un souvenir important
Par ma fenêtre Pourquoi ? Nos souvenirs nous appartiennent, sont intimes, ils n’ont pas vocation à être racontés. Alors pourquoi je vous propose d’en raconter un, en filmant ce que vous voyez par une fenêtre de chez vous ? Ce n’est pas pour vous que vous le faites, c’est pour les autres: choisissez un souvenir

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...