Pieter_Bruegel_II_-_Peasant_Wedding_Dance_-_Walters_37364
atelier-farandole

Un rythme obsédant

J’ai revu avec émotion BIT de Maguy Marin, au Volcan, proposé par Le Phare d’Emmanuelle Vo Dinh. La farandole, c’est le souvenir têtu qui m’est resté de ma première vision de BIT à Paris.
Cette danse populaire, proche aussi du « sirtaki », que les membres déroulent sous forme de branle en chaîne, pratiquée, dit-on, au cours de toutes les réjouissances populaires, s’enroule, disparait, réapparait, gravit les plans inclinés d’un décor encombrant. Entre eux on se glisse, se dissimule, il faut les parcourir sans se rompre le cou, en vêtements simples ou de fête. La farandole, un entrelacement d’êtres en train de danser, avance avec un naturel et une fluidité enviables, dus sans doute à un travail répété. Certains citent Dante dans « Le purgatoire » de « La divine comédie » : Cette montagne est telle qu’elle est toujours rude pour commencer ; mais plus on monte, et moindre est la fatigue.  Le titre – BIT, beat – traduit « le rythme binaire » du langage informatique (symboliquement, comme le code 1 ou 0, il n’y a pas de choix, soit on danse, soit on disparait.) mais aussi « la cadence », celle de la composition musicale également .

atelier-farandole
Quoiqu’il arrive, de noir, de cruel, de terrible, de barbare, le groupe se reforme, serpente, reprend avec ténacité, presqu’avec indifférence, le rythme de vie qui est celui de cette ronde répétitive. C’est parfois une danse macabre. Dante encore dans « L’enfer ». « Laissez toute espérance en entrant dans l’Enfer ! » Au sommet d’une porte en sombres Caractères Je vis gravés ces mots Chargés de noirs.
Evocations d’orgies – le glissement des corps dénudés sur le plan couvert d’une étoffe rouge est d’une grande douceur, on ne sait plus si le sexe ou la mort réunit ces corps alanguis – visions crues de viols, de morts profanés, messes noires, pluie d’or, amplifiées par la musique de Charlie Aubry, minimaliste, lancinante, qui lance aussi des bruits de guerre, des pulsations des horreurs dont toutes les époques sont, hélas, coutumières. Les scènes sont picturales, on pense souvent au Moyen-Age, à Brueghel l’ancien, Jérôme Bosch, Hans Memling…

Pour certains spectateurs, c’est insupportable. Il est vrai que la chorégraphe, dans sa peinture radicale des êtres humains, ne craint pas l’expressionnisme. Je vois dans BIT la condition humaine, sans romantisme, sur le fil du temps, le temps court de la vie et celui de l’histoire. L’humanité est menée par le bout du nez, entre ses pulsions de mort et ses pulsions de vie, irrépressibles.
La vie malgré tout. Jusqu’à la dernière image, celle d’un saut dans le vide, comme on se jette dans la mort. C’est beau et c’est terrible. Cut.
Isabelle Royer

 

 

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Cette association absorbera les deux structures régionales du livre normandes, l’ARL et le CRL, et constituera la nouvelle agence normande du livre.  Normandie Livre & Lecture est la nouvelle agence de coopération des métiers du livre en Normandie, à compter du 1er janvier 2018. L’association Normandie Livre & Lecture a pour objectif de promouvoir le
Viva Culture ! sur Ouest Track Radio.  La Rubrique des spectateurs, une année de radio à podcaster…
2017 14 mai 2017, Dick Anegarn au Tetris, un concert qui twiste ! 28 mai, Olivier Saladin et l’art populaire, 6ème Grande Conversation MCH. 11 juin, Sonia Anton raconte Le Havre, Le Galet et la crevette. 25 juin, la fête de la musique et les festivals d’été. 9 juillet, Lire à la plage à Yport avec
LES ENTRETIENS DE VIVACULTURE sur OUEST TRACK. COM : écoutez les en podcast !
11 MARS l’artiste plasticienne Claire Lise Chobelet 25 MARS  Hélène Emery, Théâtre du Passage à Fécamp 8 AVRIL l’artiste Hélène Delprat au Musée des Beaux Arts de Caen 22 AVRIL la médiation entre artistes et publics Martine Sabatier du Transfo 6 MAI Samir de la bouquinerie, café littéraire Les Yeux d’Elsa 20 MAI le peintre
Retour à Reims
Retour à Reims.   Didier Eribon a écrit « Retour à Reims » en 2009. C’est à la fois un récit très personnel et une analyse politique et sociologique.  Il raconte dans ce livre son retour dans sa ville natale après des années de rupture et d’exil, retour qu’il n’a pu envisager qu’après la mort de son
Corto Maltese – 50e anniversaire – 10mn chronique- sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH. 
Nous célébrons en ce moment, le 50eme anniversaire de Corto Maltese, le héros de la bande dessinée de Hugo Pratt. C’est à Lyon que l’on pourra voir l’exposition Hugo Pratt, lignes d’horizon, jusqu’au 24 mars 2019, au Musée des Confluences. Une très belle scénographie nous emmène à travers le monde, là où Hugo Pratt a emmagasiné
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...