5e173d79686c6b9c5413d77e9bb681

Un conte pour tous, Marcellin Caillou, d’après Sempé.

«Raconte-moi une histoire ! » Que faut-il pour qu’adultes et enfants prennent plaisir ensemble à lire ou regarder une histoire ?
Sempé est surtout connu pour son « petit Nicolas » créé dans les années 60 avec Goscinny. Nous découvrons son Marcellin Caillou grâce aux Ateliers du Capricorne, invité dans le cadre du Festival d’Avignon au Théâtr’Enfants à Monclar.
La conteuse est Catherine Jouglet en mamie bienveillante. Fabrice Roumier manipule les marionnettes de papier. Le dispositif est une grande feuille blanche sur laquelle apparaissent décors et personnages au fil du conte. Il n’est pas banal de voir des dessins et un texte prendre vie sous ses yeux.
L’impression de vie est renforcée par l’univers sonore composé par Pierre-Marie Trilloux. Marcellin dont le thème musical tintinnabule, joliment dansant, est un petit garçon affligé de rougeurs intempestives qui rappellent le bégaiement et les tics de Sempé enfant. Sa vie en est bien compliquée et douloureuse, jusqu’à ce qu’il rencontre René Rateau son voisin, éternueur chronique. Non, la vie n’est pas toujours facile, mais chacun peut trouver en lui ou autour de lui de quoi en franchir les épreuves.
Le spectacle raconte simplement des émotions de la vie, avec justesse, souvent avec humour, toujours avec tendresse. Chacun, petit et grand, peut y revivre des souvenirs d’enfance, de séparation et de fidélité enfantine. Les enfants écoutent attentivement, soupirent ou rient de temps en temps. Les adultes sont de connivence.
Car c’est une histoire d’amitié que nous voyons là, déclinée sur plusieurs années. Les artistes savent offrir à tous un moment d’émotion forte grâce à un écho inattendu de leur enfance, quand les deux amis devenus grands sont assis côte à côte.
Cette histoire simple nous parle, et le mérite des Ateliers du Capricorne est d’inventer un dispositif complexe et léger pour en transcrire la vérité.
Isabelle Royer

http://ateliersducapricorne.free.fr/pages/presentation.html

http://www.avignonleoff.com/programme/2015/par-titre/a-z/marcellin-caillou-13775/

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
La vraie vie est au présent.
Gérard Mordillat et Odile Conseil ont déjà gagné leur pari : l’affluence des spectateurs à l’ouverture du Festival Ciné-salé, mercredi 18 octobre,  a permis au film
  Claude Monet à Giverny Claude Monet a eu les honneurs du Havre, du 10 septembre au 8 octobre au MuMa. Comme si un trésor revenait sous
« Chambre noire », compagnie Plexus Polaire
Dans cette chambre noire Valérie Jean Solanas est en train de mourir sous nos yeux, allongée sur un lit très nu éclairé de néons roses.
La beauté du chant.
Pour un spectateur qui ne connait pas cet opéra, Norma de Vincenzo Bellini, (1831) sur un livret de Felice Romani, d’après la tragédie d’Alexandre Soumet Norma ou l’Infanticide, le
Une journée aux rencontres photographiques d’Arles, août 2017
Comme le spectacle vivant à Avignon, la photographie témoigne de notre monde en crise en le reflétant à travers les regards singuliers des artistes. A
Haruki Murakami est un écrivain japonais, né en 1949. Dans les années 70, il ouvre un bar de jazz à Tokyo et en 78, il

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...