5e173d79686c6b9c5413d77e9bb681

Un conte pour tous, Marcellin Caillou, d’après Sempé.

«Raconte-moi une histoire ! » Que faut-il pour qu’adultes et enfants prennent plaisir ensemble à lire ou regarder une histoire ?
Sempé est surtout connu pour son « petit Nicolas » créé dans les années 60 avec Goscinny. Nous découvrons son Marcellin Caillou grâce aux Ateliers du Capricorne, invité dans le cadre du Festival d’Avignon au Théâtr’Enfants à Monclar.
La conteuse est Catherine Jouglet en mamie bienveillante. Fabrice Roumier manipule les marionnettes de papier. Le dispositif est une grande feuille blanche sur laquelle apparaissent décors et personnages au fil du conte. Il n’est pas banal de voir des dessins et un texte prendre vie sous ses yeux.
L’impression de vie est renforcée par l’univers sonore composé par Pierre-Marie Trilloux. Marcellin dont le thème musical tintinnabule, joliment dansant, est un petit garçon affligé de rougeurs intempestives qui rappellent le bégaiement et les tics de Sempé enfant. Sa vie en est bien compliquée et douloureuse, jusqu’à ce qu’il rencontre René Rateau son voisin, éternueur chronique. Non, la vie n’est pas toujours facile, mais chacun peut trouver en lui ou autour de lui de quoi en franchir les épreuves.
Le spectacle raconte simplement des émotions de la vie, avec justesse, souvent avec humour, toujours avec tendresse. Chacun, petit et grand, peut y revivre des souvenirs d’enfance, de séparation et de fidélité enfantine. Les enfants écoutent attentivement, soupirent ou rient de temps en temps. Les adultes sont de connivence.
Car c’est une histoire d’amitié que nous voyons là, déclinée sur plusieurs années. Les artistes savent offrir à tous un moment d’émotion forte grâce à un écho inattendu de leur enfance, quand les deux amis devenus grands sont assis côte à côte.
Cette histoire simple nous parle, et le mérite des Ateliers du Capricorne est d’inventer un dispositif complexe et léger pour en transcrire la vérité.
Isabelle Royer

http://ateliersducapricorne.free.fr/pages/presentation.html

http://www.avignonleoff.com/programme/2015/par-titre/a-z/marcellin-caillou-13775/

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...