5e173d79686c6b9c5413d77e9bb681

Un conte pour tous, Marcellin Caillou, d’après Sempé.

«Raconte-moi une histoire ! » Que faut-il pour qu’adultes et enfants prennent plaisir ensemble à lire ou regarder une histoire ?
Sempé est surtout connu pour son « petit Nicolas » créé dans les années 60 avec Goscinny. Nous découvrons son Marcellin Caillou grâce aux Ateliers du Capricorne, invité dans le cadre du Festival d’Avignon au Théâtr’Enfants à Monclar.
La conteuse est Catherine Jouglet en mamie bienveillante. Fabrice Roumier manipule les marionnettes de papier. Le dispositif est une grande feuille blanche sur laquelle apparaissent décors et personnages au fil du conte. Il n’est pas banal de voir des dessins et un texte prendre vie sous ses yeux.
L’impression de vie est renforcée par l’univers sonore composé par Pierre-Marie Trilloux. Marcellin dont le thème musical tintinnabule, joliment dansant, est un petit garçon affligé de rougeurs intempestives qui rappellent le bégaiement et les tics de Sempé enfant. Sa vie en est bien compliquée et douloureuse, jusqu’à ce qu’il rencontre René Rateau son voisin, éternueur chronique. Non, la vie n’est pas toujours facile, mais chacun peut trouver en lui ou autour de lui de quoi en franchir les épreuves.
Le spectacle raconte simplement des émotions de la vie, avec justesse, souvent avec humour, toujours avec tendresse. Chacun, petit et grand, peut y revivre des souvenirs d’enfance, de séparation et de fidélité enfantine. Les enfants écoutent attentivement, soupirent ou rient de temps en temps. Les adultes sont de connivence.
Car c’est une histoire d’amitié que nous voyons là, déclinée sur plusieurs années. Les artistes savent offrir à tous un moment d’émotion forte grâce à un écho inattendu de leur enfance, quand les deux amis devenus grands sont assis côte à côte.
Cette histoire simple nous parle, et le mérite des Ateliers du Capricorne est d’inventer un dispositif complexe et léger pour en transcrire la vérité.
Isabelle Royer

http://ateliersducapricorne.free.fr/pages/presentation.html

http://www.avignonleoff.com/programme/2015/par-titre/a-z/marcellin-caillou-13775/

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon
Quoi qu’il entreprenne, Aurélien Bory place son évolution sous le signe des rencontres.
Aurélien Bory, à la tête de la Compagnie 111 depuis 2000, a dégagé un espace spectaculaire inédit entre cirque, danse, musique et théâtre, avec l’obsession de
Cirque Plume : “Nous avons conçu des spectacles populaires sans verser dans le niaiseux ni le commercial. “
Pour quelles raisons avez-vous décidé de mettre fin à l’aventure du Cirque Plume en annonçant votre dernier spectacle ? Cette création est le début d’une aventure, pas la

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...