Terres de Paroles vous accompagne pendant le confinement avec ses sélections littéraires !

#4 ☞ la sélection littéraire d’Hélène

À l’heure d’explorer ma bibliothèque et son annexe anarchique au pied du lit, je m’aperçois des trop nombreux livres jamais lus ou inachevés pour préférer, impatiente, une lecture chaudement conseillée qui semble ne pouvoir attendre.

Je réalise aussi l’absence de ceux qui comptent parmi les favoris, et pour cette même raison, prêtés, jamais revus (c’est de bonne guerre). Puis il y a ces livres que je me souviens avoir offerts ou qui m’ont été offerts.
J’ai l’impression que c’est ainsi que se définit une bibliothèque : la transmission, le partage, l’échange, l’influence. La liberté d’attendre pour ouvrir un livre, de le commencer, de l’interrompre (et de profiter du confinement pour en reprendre la lecture). Le voyage aussi, celui qu’on fait par procuration et celui que l’on veut poursuivre.

Ami(e)s confiné(e)s, je ne saurais vous conseiller de profiter du temps long pour partir à la découverte d’un Japon enneigé, évanescent comme un haïku. Pour s’envoler Outre-Atlantique, à New-York d’abord, avec des auteurs que cette ville habite (et l’inverse) : le couple Siri Hustvedt et Paul Auster. Férus de thrillers, restez dans les parages avec l’excellent roman noir d’Elizabeth Brundage. Direction la côte ouest, avec un drame dérangeant où la nature est centrale, sauvage, hostile. Cap au sud avec une bande-dessinée qui offre un peu de l’horizon dont nous manquons par les temps qui courent. Enfin, sans transition, un indispensable et jouissif de Romain Gary, à lire et à relire, choisi pour son titre évocateur dans ses circonstances : La vie devant soi.
Bonnes lectures. »

#3 ☞ la sélection littéraire de Sofie
☟ »Lisez pour vivre ». Gustave Flaubert

La lecture est un acte solitaire, une forme de confinement !!!
Le livre est un abri, un asile, un refuge, un territoire, un monde en soi.
Le livre parle…de la vie du monde, de la vie de l’homme dans le monde. Réceptacle de notre imaginaire, de nos désirs, de nos rêves. Rencontres inoubliables, décevantes parfois, questionnantes, bouleversantes.

Le livre n’est pas une réponse, c’est un accompagnement.
Le livre c’est une femme, un homme, qui écrit, un humain qui écoute le monde et nous le donne à entendre.
« Si on a un livre à la main, si complexe ou difficile à comprendre qu’il puisse être, quand on l’a fini on peut si on veut retourner au début, le relire et comprendre ainsi ce qui est difficile et en même temps comprendre aussi la vie. »
Orhan Pamuk
Bon voyage en terres d’écritures.
Et quelquefois j’ai comme une grande idée, Ken Kesey
 
« Un roman époustouflant,ébouriffant,une écriture qui vous emporte dans les forêts de l’Oregon… »
 
Le mur invisible, Marlène Haushofer
 
« Bouleversant enfermement en pleine nature. Un journal de bord magnifique.
Existe en livre audio et en film ! »
 
À travers les champs bleus, Claire Keegan
 
« Nouvelles. Huis clos en terre d’Irlande,d’une rare beauté. »
 
L’homme du verger, Amanda Coplin
 
« Premier roman touchant et étrange. Sensible et délicat. »
 
Le livre d’or des gens de Sunne, Göran Tunström
 
« Ma plus belle découverte littéraire que cet écrivain suédois aujourd’hui disparu.
Inoubliable et pourtant je relis son œuvre avec délectation. »
 
Un garçon convenable, Vikram Seth
 
« Pour découvrir l’Inde dans toute sa splendeur. »
 
L’arbre sans fin, Claude Ponti – Livre Jeunesse
 
« Pour Hypollène la découvreuse et parce que tous les enfants devraient avoir un Claude Ponti à côté de leur lit… »

 

 

 
       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...