Temps fort autour de l’orgue contemporain

Vendredi 6 novembre – 20h30 Eglise Saint-Genès-des-Carmes à Clermont-Ferrand

Temps fort autour de l’orgue contemporain: Kevin Bowyer (Ecosse)

Considéré par Bach, Mozart et tant d’autres comme le « roi des instruments », l’orgue cumule des caractéristiques exceptionnelles que l’on ne retrouve dans aucun autre instrument de musique : polytimbral, monumental, le plus souvent intransportable, puissant, à la tessiture la plus étendue qui soit, beau à voir, aux possibilités acoustiques inépuisables. 

Deux jours durant, l’orgue contemporain se fera entendre dans toute sa diversité avec la complicité d’ artistes et  de compositeurs français et écossais.

Titulaire de cinq premiers prix internationaux, interprète d’un large répertoire tant classique que contemporain, Kevin BOWYER est reconnu comme l’un des plus brillants jeunes organistes actuels. Jean-Luc Guionnet a composé pour lui la pièce « Fernwerk ».

Samedi 7 novembre – 11h00

 Temps fort autour de l’orgue contemporain (suite)

Deuxième concert d’orgue avec des oeuvres qui transcendent les idées reçues et enrichissent l’écoute du répertoire. Une musique profonde et révolutionnaire.

Solo d’orgue Samedi 7 novembre – 18h00 Cathédrale

Incline

Musicien atypique mêlant différents projets sonores,  Jean-Luc Guionnet divise son travail en autant de parties qu’il lui est offert d’occasions d’agir et de penser par le son. Entrer dans le ventre de la machine, voilà ce qu’il nous propose ici. Une expérience unique, un voyage dans l’architecture, une nef, un choeur, un bâtiment dans un bâtiment.  C’est une entrée dans cette mécanique comme dans une façon de penser.

Concert orgue et mix numérique Samedi 7 novembre – 20h30 Cathédrale de Clermont

ORGAN(E) mixage numérique pour orgue

Avant de plonger dans un univers sensoriel hors du commun avec la création “Organ(e)”, en prélude, l’orgue de la cathédrale résonnera de tout son corps, avec l’oeuvre de Liszt “Prélude et fugue sur le nom de Bach” dont le final grandiose est impressionnant.

Organ(e) est une invitation à la dérive et au voyage, un concert sensitif joué et mixé en direct.

Mix numérique pour orgue, à la recherche des phénomènes sonores subtils. Le studio d’enregistrement rencontre l’orgue, pour une dérive harmonique, une expérience de concert à 360°, à quatre mains et deux pieds.»

 

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tetris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...