“Star Wars”, “la” mythologie du XXe siècle ?

Dans teleobs.nouvelobs

http://teleobs.nouvelobs.com/info-radio/20151002.OBS6940/radio-que-la-force-soit-avec-toi.html

La saga de George Lucas, “Star Wars”, est devenue “la” mythologie du XXe siècle. Ses codes et son univers exercent  une véritable influence sur la “génération Jedi”. Une série de reportages diffusés sur France Info, jusqu’au 19 décembre, explore ce phénomène.

Les fans de la formidable saga du réalisateur George Lucas ne doivent pas manquer une émission très originale : « Génération Jedi : ce que Star Wars a changé dans le monde ». Baptiste Schweitzer et Matthieu Mondoloni y décryptent l’héritage laissé par les gardiens de la République galactique. Tous deux ont enquêté durant un an en France, aux Etats-Unis, en Suisse et au Danemark afin de produire 17 chroniques de 5 minutes chacune, diffusées depuis le 28 août et jusqu’au 19 décembre sur France Info.(…)

Au fil des reportages, les auditeurs apprennent que c’est grâce à « Star Wars » que Luca Parmitano est devenu astronaute ; que les Indiens Navajo se sont servi du doublage du film en amérindien pour intéresser les jeunes à la langue de leur peuple ; qu’une nouvelle religion basée sur la philosophie des chevaliers Jedi a fait son apparition, il y a une vingtaine d’années, et qu’elle rassemble aujourd’hui des centaines de milliers de personnes dans le monde. L’émission s’écoute aussi en replay sur un site enrichi de photos et de vidéos : jedi.franceinfo.fr. Un livre, « Génération Jedi : sur les traces de George Lucas » (coédité par Fantask/Editions Radio France), sera publié le 6 novembre prochain.

Le samedi (jusqu’au 19 décembre), à 14h25 et 17h25 sur France Info.

Dans Slate, Jean-Michel Frodon juge sévèrement le film

http://www.slate.fr/story/111591/star-wars-reveil-force-petit-film  .

Précédé d’un buzz sans précédent, le septième épisode de la saga galactique réalisé par J.J. Abrams remplit à merveille le cahier des charges attendu par tous les fans de la planète. Écrasé sous le poids du marketing, le cinéma, lui, n’en sort pas grandi.

Star Wars, épisode VII: le réveil de la force n’est pas conçu pour des spectateurs, mais pour des fans….Le long métrage réalisé par J.J. Abrams répond au-delà du prévisible au cahier des charges, grâce à un intéressant tour de passe-passe: il ne comporte absolument aucune idée nouvelle, aucune invention narrative ou visuelle.(…)

Ni sur le plan du récit, ni sur celui des effets visuels, ni sur celui des idées Le Réveil de la force ne comporte la moindre innovation –à l’exception, soyons juste, d’une péripétie inattendue, et qu’on ne révélera évidemment pas.

© Lucasfilm Ltd

Triomphe absolu du marketing ayant fait disparaître jusqu’à l’idée même du scénario, qui plus est retenant ses coups pour laisser l’espace des deux autres épisodes annoncés, ce nouveau carreau de la tablette de chocolat au lait Star Wars se déguste donc en confiance(…)

Pourtant, si c’était un film, Star Wars, épisode VII: le réveil de la force serait plutôt plaisant –du genre vieux copain aux histoires un peu usées, mais qu’on retrouve avec affection. Il s’agit en effet d’une sorte de grosse série B qui nous ressort avec un clin d’œil complice les petites blagues de robot, les acrobaties de véhicules de combats sortis d’un jeu vidéo des années 1980, les bons sentiments familiaux comme dans une série télé américaine des années 1950, une panoplie de monstres sympathiques piqués au «Muppet Show» et gonflés au numérique…

Star Wars, épisode VII: le réveil de la force de J.J. Abrams, avec Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Harrison Ford, Carrie Fisher, Mark Hamill. Durée: 2h15. Sortie: le mercredi 16 décembre 2015.

 

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
L’Apéro des spectateurs/février 17
Réunis le 9 février,   les spectateurs que nous sommes ont échangé sur quelques évènements culturels du mois. Voici un rapide aperçu… nous nous sommes réjouis de
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...