Loading Événements
12 Nov
  • This evénément has passed.

avec Yvette VAGUET

Conséquence de la mondialisation et du réchauffement climatique, l’Arctique devient chaque jour plus accessible et mieux reliée au reste du monde. L’immensité de ses ressources naturelles attise les convoitises et en fait une zone dorénavant très stratégique et lourde d’enjeux géopolitiques.

Yvette Vaguet, géographe, enseignante-chercheure à l’Université de Rouen, travaille sur l’Arctique depuis plus de 20 ans. Cette spécialiste des villes polaires revient sur les bouleversements sociaux et environnementaux que connaît cette région du monde.  Elle est spécialiste des questions d’urbanisation de l’Arctique russe et plus largement de transition territoriale articulant peuplement et développement économique en Arctique. Chercheuse à l’université de Rouen, elle a beaucoup travaillé en plaine de l’Ob sur la transition urbaine liée à l’exploitation du pétrole et du gaz avec la création de villes nouvelles (Novy Ourengoï…)

La glace de mer de l’océan Arctique connaît aujourd’hui de profondes mutations dans sa structure et sa variabilité(…)Au XXe siècle, la température moyenne du globe a augmenté d’environ 0,9 °C et le climat mondial continuera de se réchauffer dans les prochaines décennies. Ce réchauffement n’est pas homogène : l’Arctique est la région du globe la plus touchée. Les températures y augmentent deux fois plus vite qu’ailleurs.

Dans L’Express :

Fragilisé par le réchauffement climatique, l’Arctique est le théâtre de rivalités et de tensions à propos de l’exploitation potentielle de ses richesses naturelles. (…) L’industrie des hydrocarbures a reçu de belles étrennes de la part de l’administration Trump. Celle-ci a annoncé le 4 janvier dernier que la quasi-totalité des eaux littorales des Etats-Unis seraient ouvertes, à partir de 2019, à l’exploitation du pétrole et du gaz offshore. Sur 47 autorisations de forage envisagées, 19 concernent les côtes de l’Alaska, que Barack Obama avait pourtant sanctuarisées à la toute fin de son mandat

 Dans La Croix :

 En 2012,  le PDG de Total, Christophe de Margerie, dans un entretien au Financial Times,mercredi 26 septembre. Selon lui, prendre le risque d’une marée noire dans cette région est tout simplement trop dangereux. «Du pétrole au Groënland serait un désastre. Une marée noire ferait trop de dégâts pour l’image de la compagnie», dit-il.  Christophe de Margerie est, en revanche, moins catégorique sur l’exploration gazière dans l’Arctique. Total s’intéresse notamment à l’exploitation de l’immense champ gazier et participe déjà à l’exploitation de champs gaziers dans la région, notamment celui de Shtokman, dans la mer de Barents.  

La fonte des glaces ne fait pas que rendre les ressources plus accessibles, elle ouvre également des axes de navigation. 

 

 

Vous organisez une manifestation culturelle ? Publiez votre événement dans l’agenda

L’association MCH propose aux organisateurs de manifestations culturelles dans l’agglomération havraise, de poster eux-mêmes dans l’Agenda le formulaire pour que leurs annonces soient mises en ligne. –> Cliquez ici pour vous inscrire.

Choisir un jour...

 
« juillet 2019 » loading...
lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4

Annonceur de l’événement

 
Fermer
Présidente de la MCH
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...