Séances de rattrapage au Studio : les bonheurs du cinéma !

Deux très beaux films programmés par Havre de Cinéma : “Les Mille et une nuits” 1 et 2 et “Tonnerre”.
Des films passions,
Des œuvres qui permettent de rêver, de faire son chemin de cinéma, tant les réalisateurs portent haut la forme et le sens.
Ce sont ces films, oubliés dans la programmation des salles, que Havre de Cinéma veut proposer au public avec ces séances de rattrapage.
Une certaine idée du septième Art, un Cinéma ouvert sur le monde, des artistes qui nous emmènent sur les chemins de traverse de la poésie.
Hier, à la sortie du Studio, après la projection de “Tonnerre”, nous nous sentions légers, heureux, partageant nos émotions dans le hall du cinéma.
Mêmes impressions après “Les Mille et une nuits”.
C’est ce que nous voulons avec vous, mais pour cela, il faut que vous nous fassiez confiance, et que vous osiez venir partager une belle soirée pour découvrir des œuvres rares. Ginette Dislaire, présidente de Havre de Cinéma

Autres séances :
mercredi 9 décembre à 20h30 ; samedi 12 décembre à 18h30 ; dimanche 13 décembre à 14h30

Tonnerre, premier long-métrage de Guillaume Brac (après Un monde sans femmes, moyen-métrage très remarqué et que Le Studio a fait découvrir) se déroule dans la ville du même nom et propose une version orageuse du coup de foudre.

“C’est tout simple et, pourtant, incroyablement touchant. A quoi ça tient ? A cette drôle d’alchimie dont Guillaume Brac a le secret : de la sensibilité et une dérision légère, qui transforment la chronique en conte poétique. A ces qualités, déjà repérées dans Un monde sans femmes, s’ajoute une prise de risque dans la conduite du récit, qui bifurque soudain, prend un tour inattendu,” écrit Le Monde.

“Il faut croire que Guillaume Brac est un conteur de saisons. On l’avait quitté avec un film d’été et de plage (Un monde sans femmes), voici qu’il nous revient avec un film d’hiver. Noël approche, saison du repli. Maxime, parisien, est justement revenu habiter chez son père, dans la petite ville de Tonnerre, pour mieux travailler sa musique. Ce trentenaire à tendance adulescente chante, compose à la guitare, a sorti un album, salué par la critique.” Telerama

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...