Retour sur le colloque “Des séries et des femmes”

Heureuse suite au colloque “Des séries et des femmes” qui s’est déroulé au Studio les 17-18 novembre : vous pourrez trouver ci-dessous des liens vers trois vidéos réalisées par Aurore Chauvry, réalisatrice, qui a enregistré certaines interventions. De beaux documents !

https://vimeo.com/150656815
https://vimeo.com/150656813
https://vimeo.com/150656814

Dans Le Monde :

Si vous aimez les séries, si leur fabrication vous intéresse, vous gagnerez à suivre les détails de cette expérience sur France Culture Plus, le Webcampus de la station. Cette intervention de Virginie Brac, ainsi que celle d’autres spécialistes de séries, a été enregistrée, fin novembre, au Havre, lors d’un colloque intitulé « Des séries et des femmes », organisé par Ginete Dislaire (présidente de l’association Havre de cinéma) et l’essayiste Carole Desbarats.(…)

Virginie Brac avait intitulé son intervention à ce colloque « De l’écriture d’“Engrenages” aux coproductions internationales ». C’est à elle, en effet, que l’on doit le « décollage », en saison 2, de l’excellente série de Canal+ « Engrenages » (dont la saison 5, dirigée par Anne Landois, a été couronnée, fin novembre, d’un International Emmy Award). Parce que le potentiel des personnages féminins s’avérait, à son sens, sous-employé lors de la saison 1, Virginie Brac, appelée pour donner un nouveau souffle à la deuxième saison, avait décidé de développer ceux de la capitaine de police Laure Berthaud (Caroline Proust) et de l’avocate Joséphine Karlsson (Audrey Fleurot),dorénavant deux femmes-clés d’« Engrenages ».

Pour l’heure, Virginie Brac vient de s’atteler à l’adaptation, pour TF1, de la très troublante série britannique « The Fall » (2013), expliquait-elle au public havrais, fin novembre. L’objectif : là encore, rendre bien française cette fascinante histoire apparemment policière, réduire chaque épisode de dix minutes, et son unique saison de dix à huit épisodes.(…)

Trois autres longs extraits du colloque « Des séries et des femmes » sont disponibles sur le site France Culture Plus : le témoignage de Catherine Winckelmuller sur son métier d’agente d’auteurs de séries ; l’intervention de Judith Louis, qui a dirigé l’unité fictions d’Arte jusqu’en janvier ; une discussion avec deux journalistes autour de la critique de séries. Martine Delahaye.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2015/12/18/comment-se-fabriquent-les-series_4834845_1655027.html#GKC3fyFeM7mY2ek7.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Ce jour-là, beaucoup d’américains étaient en mer, ils voyageaient sur le France. C’est entre Le Havre et Southampton qu’ils ont appris la nouvelle. Stupéfaits, anéantis,
Si quelqu’un vous dit avoir vu un lapin rose de 61 mètres, allongé sur les hauteurs des Alpes, en Italie, croyez-le. Ou alors allez vérifier,
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tetris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...