Quand le passé raconte le futur – 4eme épisode : L’éternité en perspective

 

 

Nous serons bientôt arrivés au terme de cette série. Maintenant que j’ai évoqué pour vous l’Intelligence Artificielle, l’IA, dont les écrivains de science-fiction de la première moitié du XXe siècle prévoyaient les effets, voici peut-être l’ultime étape d’un mythe. Après les robots humanoïdes qui sont devenus des objets banals, après les algorithmes qui nous accompagnent sans que nous y pensions vraiment, il apparaît que ,sous une forme diffuse, les GAFA, progressivement, grignotent nos facultés de réflexion et sont en mesure de permettre un contrôle social en manipulant nos comportements.

Mais ce qui effraie et révulse les uns représente pour d’autres un avenir proche désirable. L’homme augmenté grâce aux technosciences est soit un rêve soit un cauchemar aux portes de notre avenir. Des informaticiens, des neurologues, des biologistes y travaillent. Des humains sont prêts à devenir hybrides pour vaincre la vieillesse et pourquoi pas pour accéder à… l’immortalité.

En 1926, dans Amazing stories, paraît une nouvelle intitulée L’arrivée des glaces. Son auteur : G.Peyton Wertenbaker. Il a 19 ans. Le personnage de cette histoire, Carl Dennell accepte de participer à l’expérience d’un chirurgien et devient immortel.
Voici les premières lignes de l’histoire :
C’est étrange d’être seul, et d’avoir si froid. D’être le dernier homme sur la terre… La neige tournoie silencieusement autour de moi, incessante et morne. Et isolé dans ce minuscule recoin blanc indicernable d’un monde brumeux, je suis sans doute la créature la plus solitaire de tout l’univers.Combien de millénaires se sont écoulés depuis que j’ai eu pour la dernière fois une véritable compagnie ?

Et voici comment, par la voix de son héros, G.Peyton Wertenbaker, imagine le futur d’un monde parfait :

J’ai connu un temps où le monde atteignit la perfection mécanique, où les homme pouvaient tout accomplir en pressant un bouton (…) Je vis le monde devenir immortel. J’assistai à la fin de la parole, de toutes les perceptions sauf une, quand les hommes apprirent à communiquer directement par la pensée, et à recevoir dans leur cerveau les myriades de vibrations de l’univers (…) l’homme oublia les années, oublia le temps. Que signifiait le temps qui passait quand on était immortel ?

Aujourd’hui, des scientifiques et des patrons de multinationale travaillent à ce qui ressemble à cet univers de Science fiction.Que l’on soit terrifié ou émerveillé, il faut admettre que romans de SF, ou romans  d’anticipation, ont l’air d’avoir inventé notre futur. Et si, précisément, ils en avaient été les inspirateurs ?

En 2005 paraissait un livre de Ray Kurzweil, traduit en français sous le titre : Humanité 2.0.
Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin commentent ainsi l’ouvrage :

Le nouveau livre de Ray Kurzweil qui vient de paraître chez Penguin Group, explicite avec des arguments considérablement enrichis la principale thèse qui a rendu l’auteur célèbre depuis ses premiers ouvrages : celle selon laquelle la convergence et le développement exponentiel des nouvelles technologies conduisent à l’émergence d’un monde complètement transformé. L’homme et les réseaux technologiques s’interpénétreront et se renforceront réciproquement d’une façon qui reculera sans limites prévisibles les frontières de la vie intelligente. Ray Kurzweil appelle ce bouleversement la Singularité, parce que rien de ce qui était admis jusqu’alors ne demeurera valide et parce qu’en contrepartie, tout ce qui était considéré comme impossible deviendra possible. Il développe amplement les conséquences du phénomène sur les perspectives d’avenir de l’humanité, y compris à court terme puisque la Singularité pourrait selon lui se produire dans les 10 à 50 prochaines années, c’est-à-dire très prochainement à l’échelle de l’histoire humaine.

Google et la NASA ont créé il y a une dizaine d’années une université dans la Silicon Valley. Son nom ? Singularity University, directement inspiré du livre de Ray Kurzweil. Au programme : l’intelligence artificielle, les biotechnologies, les nanotechnologies, la finance. Sont conviés à participer étudiants et chefs d’entreprise. Le programme est à votre disposition sur internet…
En attendant une information plus large, voici un chapitre de ce programme :

Nous construisons un meilleur avenir ensemble
Au cours des 30 prochaines années, nous connaîtrons certaines des plus grandes transitions que toute génération ait jamais connues. Les bouleversements technologiques affectent déjà chaque partie de nos vies… chaque entreprise, chaque secteur, chaque société… même ce que signifie être “humain”. Ces changements ne montrent aucun signe de ralentissement; en fait, ils accélèrent rapidement.
Le monde a besoin de toute urgence d’un nouvel état d’esprit et de nouveaux outils pour relever les défis de la perturbation technologique. Nous donnons aux dirigeants des grandes entreprises, des gouvernements mondiaux, des organisations à but non lucratif, des startups et autres, la possibilité de résoudre les plus grands défis de l’humanité en les aidant à développer cet état d’esprit – un état d’esprit exponentiel – et à utiliser les technologies émergentes pour créer un avenir meilleur et plus équitable pour nous tous.

De son côté, Le philosophe Jean-Michel Besnier écrit :
L’homme est-il perfectible à l’infini ? L’immortalité est-elle envisageable dans un futur proche ? Oui, répondent les partisans du transhumanisme, qui considèrent le handicap, la souffrance, le vieillissement ou la mort comme des caractéristiques humaines indésirables. Les biotechnologies et les nanotechnologies sont en train de prendre possession de nos corps pour en faire des machines performantes qui défient les lois de la nature. L’homme augmenté recevra des autogreffes grâce aux cellules-souches et pourra ainsi se renouveler indéfiniment. Voulons-nous devenir ces corps-machines aux pièces interchangeables, voués à l’éternité ?

Et vous ? Avez-vous encore envie d’être immortel ?

 

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...