Présentation de la saison de l’opéra de Rouen

L’association MCH propose des sorties à l’opéra de Rouen. Trois opéras ont été retenus : Les caprices de Marianne d’Henri Sauguet, Milo et Maya de Matteo Franceschini et Don Giovanni de Mozart. Transport en covoiturage (7€). Contactez l’association !

Edito de Frédéric Roels

“Les événements de l’actualité récente nous ont rappelé cruellement les limites de l’humanité : là où commence l’incompréhension de l’autre, germe l’inacceptation. Et quand l’inacceptation prend racine sur un terreau fertile et y est abondamment arrosée, elle devient l’arbre de la haine et de la violence. Plutôt que de s’atteler à tronçonner cet arbre, l’art et la culture essayent, modestement, d’éviter que prenne la semence initiale. C’est notre travail quotidien.

Cette saison décline, sous différents angles, le franchissement des frontières. Ce sont les frontières géographiques qui sont traversées dans Daral Shaga, opéra-cirque où le romancier Laurent Gaudé interroge le destin des réfugiés clandestins, ou dans l’opéra participatif Milo et Maya, voyage à travers les cultures au coeur d’une même ville. Sur un mode léger et iconoclaste, le monde des mille et une nuits envahit notre scène avec Ali Baba. Dans l’énigmatique et troublant Lucia di Lammermoor, c’est la frontière entre le monde de la raison et celui de la folie qui est franchie : l’entendement de l’héroïne cède à l’insupportable pression sociale. Tandis que Don Giovanni, chef-d’oeuvre d’ambiguïté, transgresse allègrement les cloisons de la morale : on ne sort pas indemne d’une confrontation avec cet opéra extrême de Mozart.

Leo Hussain, chef principal de l’orchestre, sera présent à la baguette tout au long de la saison. Il démontrera sa propre façon de passer les frontières : en convoquant des compositeurs issus de différentes cultures et époques, en frottant la musique à des thématiques qui lui sont extérieures (le cinéma, Shakespeare, la mer…).

La danse et les concerts invités nous emmènent aussi à des découvertes diversifiées, visant à toujours élargir nos horizons : Carolyn Carlson, Alain Platel, Kader Attou, Dianne Reeves, Chucho Valdés, Alexandre Tharaud, Max Emanuel Cencic et tant d’autres nous invitent dans leurs univers particuliers.

Enfin, la limite dans le temps du répertoire musical que nous programmons recule avec l’ouverture par la Région d’un nouveau lieu, merveilleux écrin pour la musique ancienne, la musique vocale et la musique de chambre : la Chapelle Corneille, où je vous donne rendez-vous tous les mercredis à partir du mois de février avec des invités prestigieux.”

Frédéric Roels
Directeur artistique et général de l’Opéra de Rouen Normandie

Les abonnements pour la saison 2015-2016 sont en vente à partir du 26 mai 2015. La billetterie du Théâtre des Arts est située rue Jeanne d’Arc.> Ouverte du mardi au vendredi de 13h à 18h, le samedi de 14h à 17h30

Billetterie

Tél. 02 35 98 74 78 – Fax. 02 35 15 33 49

billetterie@operaderouen.fr

http://www.operaderouen.fr/

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux
Dom Juan au 21ème siècle
DOM JUAN, Myriam Muller / Théâtre de Caen, janvier 2017 Myriam Muller, metteure en scène luxembourgeoise, n’a pas froid aux yeux : elle prend le chef d’œuvre

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...