Portrait, le visage comme modèle.

Dans le cadre de « Normandie Impressionniste », les peintres, photographes et sculpteurs du « Cercle des peintres havrais » ont créé une série de portraits de ses membres réunis à l’occasion d’un repas dans l’espace havrais du centre ville Perret au bord de la mer.
Cette scène de rencontre comprend des portraits de peintres impressionnistes et de personnes mythiques ou réelles.
Au centre l’exposition, un lieu table incorpore des installations sculptées et permet aux visiteurs de s’inclure virtuellement à la scène.
Avec : Accault – Abecassis – Catelain – Duboc – Chobelet – Delaune – Durand – Chastres – Devillers – Cocquel – Deschenaud – Derivery – Bonnet – Hébert – Labbey – Lesouldier – Maréchal – Germain – Vandi

Le Cercle des peintres havrais expose jusqu’au 26 juin dans l’ancien réfectoire de l’abbaye de Montivilliers.   

De styles divers : huile, acrylique, numérique, photographie, montages, gouaches…. Mais  l’estacade de Sainte-Adresse est présente sur chaque œuvre. « Le thème de Normandie Impressionniste est le portrait mais nous avions aussi envie de nous imposer un sous-thème, celui de cette estacade, un lieu qui rappelle justement la présence des peintres impressionnistes au Havre notamment Claude Monet », souligne Vandi, le commissaire de cette exposition.(Havre Presse)

« Un de nos critères était aussi de nous représenter les uns les autres », note Vandi.

 « Depuis plus d’un siècle, l’Impressionnisme décore les demeures des classes sociales les plus aisées. C’est oublier que ce mouvement fut avant tout en rupture totale avec les canons artistiques de son époque engendrant incompréhensions et quolibets, explique Maréchal. Le temps nivelle toute chose mais il est bon de ne pas oublier l’origine de ce mouvement… »

SCÈNE IMPRESSIONNISTE

Jusqu’au 26 juin, du lundi au vendredi de 10 h à 18 h, les samedi et dimanche de 14 h à 18 h dans le réfectoire de l’abbaye de Montivilliers (centre-ville). Entrée libre.

http://www.normandie-impressionniste.fr/event/search/expositions

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Si quelqu’un vous dit avoir vu un lapin rose de 61 mètres, allongé sur les hauteurs des Alpes, en Italie, croyez-le. Ou alors allez vérifier,
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tetris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...