Orsay en fête, week-end du 30e anniversaire, du 2 au 4 décembre.

L’établissement parisien a donné carte blanche au chorégraphe pour ses 30 ans.
 
Quelles pièces sélectionner pour la performance spectaculaire qui se déroulera de 19 heures à minuit sous la grande nef ainsi que dans différentes salles du musée ? « Ce qui me frappe toujours dans ce lieu, c’est la sensualité qui est présente partout et qui compose un imaginaire corporel très particulier, s’enthousiasme le chorégraphe, directeur de la Maison des Arts de Créteil. Qu’il s’agisse de L’Origine du monde de Courbet, du Déjeuner sur l’herbe ou de l’Olympia de Manet, la nudité et l’érotisme saisissent, et j’ai eu envie de les célébrer dans cette soirée spéciale qui raconte aussi le voyage, le dépaysement, comme sources de réflexion,à travers les peintres orientalistes. »

José Montalvo a mis en scène deux espaces. Le premier tourne autour de La Danse, finalisée en 1869 par le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux : dix modèles-performers, habitués des ateliers d’artistes, joueront avec les formes et les poses de cette ronde toujours renversante. « Elle fit scandale à sa création, rappelle Montalvo. Je pense qu’il est important aujourd’hui de valoriser les corps de femmes libres, émancipées dans une société du repli. » Il cite Rodin évoquant Carpeaux : « Il avait commis ce crime, impardonnable alors, de donner la vie à la pierre par la vibration de la chair… »

Un autre plateau rassemblant dix interprètes historiques de Montalvo – Chantal Loïal, Merlin Nyakam, Delphine Caron, Fouad Hammani, Sabine Novel qui animeront aussi des ateliers les 3 et 4 décembre – brandit dans la joie et le débordement chers au chorégraphe les richesses dansées de l’ailleurs et du métissage.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/scenes/article/2016/12/01/jose-montalvo-deploie-un-arc-en-ciel-de-sensations-au-musee-d-orsay_5041217_1654999.html#DyW1136IrveOfugP.99
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux
Dom Juan au 21ème siècle
DOM JUAN, Myriam Muller / Théâtre de Caen, janvier 2017 Myriam Muller, metteure en scène luxembourgeoise, n’a pas froid aux yeux : elle prend le chef d’œuvre

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...