Olivier Py, deuxième mandat à la tête du Festival d’Avignon,

Le dramaturge et metteur en scène français Olivier Py, âgé de 51 ans, a été renouvelé pour un deuxième mandat à la tête du Festival d’Avignon, a annoncé jeudi le ministère de la Culture. Il dirigera donc la manifestation jusqu’en 2021.
« En accord avec l’ensemble des partenaires, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication et Cécile Helle, maire d’Avignon, agréent la proposition unanime du conseil d’administration du Festival d’Avignon de renouveler Olivier Py, directeur et Paul Rondin, directeur délégué, à la tête du festival pour un second mandat 2018 – 2021 » , indique le ministère dans un communiqué.
Olivier Py, qui se voit renouvelé à six mois de la présidentielle, devra  « révéler et accompagner de nouvelles équipes artistiques et développer la dimension internationale et européenne du festival. Son projet s’appuiera également sur la FabricA [une nouvelle salle ouverte dans un quartier populaire d’Avignon] notamment en direction des habitants et des enfants des écoles d’Avignon et sur l’itinérance des spectacles dans la région pendant le festival », poursuit le ministère.

« Je prends cette nomination comme une reconnaissance du travail social engagé », a indiqué Olivier Py à l’AFP. Il présentera en mars 2017 le programme de la prochaine édition du Festival, qui se tiendra du 6 au 26 juillet.(…)

Dès sa nomination, il avait fait part de son intention de rendre la manifestation « plus accessible », avec une baisse de certains tarifs et une ouverture vers le jeune public. (…)
Outre les pièces en itinérance dans les villages autour d’Avignon, Olivier Py a lancé une programmation « jeune public » du festival avec un lieu dédié et instauré un feuilleton gratuit en plein air, dans un jardin d’Avignon qui rencontre un grand succès.
Le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi, a salué « un directeur d’exception » pour le festival et a annoncé une subvention de 800 000 euros en hausse de 150 000 euros pour la prochaine édition.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/scenes/article/2016/11/25/olivier-py-renouvele-a-la-tete-du-festival-d-avignon_5037710_1654999.html#JSsfPAsVhk73AGhu.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...