Olivier Py, deuxième mandat à la tête du Festival d’Avignon,

Le dramaturge et metteur en scène français Olivier Py, âgé de 51 ans, a été renouvelé pour un deuxième mandat à la tête du Festival d’Avignon, a annoncé jeudi le ministère de la Culture. Il dirigera donc la manifestation jusqu’en 2021.
« En accord avec l’ensemble des partenaires, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication et Cécile Helle, maire d’Avignon, agréent la proposition unanime du conseil d’administration du Festival d’Avignon de renouveler Olivier Py, directeur et Paul Rondin, directeur délégué, à la tête du festival pour un second mandat 2018 – 2021 » , indique le ministère dans un communiqué.
Olivier Py, qui se voit renouvelé à six mois de la présidentielle, devra  « révéler et accompagner de nouvelles équipes artistiques et développer la dimension internationale et européenne du festival. Son projet s’appuiera également sur la FabricA [une nouvelle salle ouverte dans un quartier populaire d’Avignon] notamment en direction des habitants et des enfants des écoles d’Avignon et sur l’itinérance des spectacles dans la région pendant le festival », poursuit le ministère.

« Je prends cette nomination comme une reconnaissance du travail social engagé », a indiqué Olivier Py à l’AFP. Il présentera en mars 2017 le programme de la prochaine édition du Festival, qui se tiendra du 6 au 26 juillet.(…)

Dès sa nomination, il avait fait part de son intention de rendre la manifestation « plus accessible », avec une baisse de certains tarifs et une ouverture vers le jeune public. (…)
Outre les pièces en itinérance dans les villages autour d’Avignon, Olivier Py a lancé une programmation « jeune public » du festival avec un lieu dédié et instauré un feuilleton gratuit en plein air, dans un jardin d’Avignon qui rencontre un grand succès.
Le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi, a salué « un directeur d’exception » pour le festival et a annoncé une subvention de 800 000 euros en hausse de 150 000 euros pour la prochaine édition.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/scenes/article/2016/11/25/olivier-py-renouvele-a-la-tete-du-festival-d-avignon_5037710_1654999.html#JSsfPAsVhk73AGhu.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon
Quoi qu’il entreprenne, Aurélien Bory place son évolution sous le signe des rencontres.
Aurélien Bory, à la tête de la Compagnie 111 depuis 2000, a dégagé un espace spectaculaire inédit entre cirque, danse, musique et théâtre, avec l’obsession de

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...