Yoland Simon : POEMES
SALINS-DE-GIRAULT Passées les eaux dormantes Aux écumes de sel Piquées de flamants roses Ce fut la plage enfin Et des voiles posées Sur le parfait partage De la mer et du ciel Que des vents inconstants Caressent quelquefois De leurs maigres promesses D’ineffables voyages Et de bleues odyssées Vers ces îles de marbre Où séjournent
YOLAND SIMON Poèmes
BRUGES à Hans Memling À Bruges où brillent les automnes Où le passé si beau s’étonne De tant de regards revenus Vois attelés au désespoir Les chevaux des calèches noires Le fard fané des feuilles mortes Sur les eaux vieilles des canaux Et sur la ronde des bateaux Les parapluies en nénuphars. Souviens-toi dans Bruges
ATELIER D’ECRITURE : « J’ai reconnu le bonheur au bruit qu’il a fait en partant »
« J’ai reconnu le bonheur au bruit qu’il a fait en partant » Que ces mots de Prévert vous emmènent vers la poésie, la fiction, le conte, la réflexion philosophique ou l’autobiographie…c’est comme vous le souhaitez…On peut inclure la phrase de Prévert dans le texte mais ce n’est pas obligatoire. C’est parti… Véronique J’ai reconnu le bonheur
ENTRETIEN avec Matthieu Simon au Studio, le Havre
Entretien avec Matthieu Simon après la projection du film “Les meilleurs poètes ne gagnent jamais” au Studio, le Havre

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...