Frontières et piège identitaire
Brexit, jungle de Calais, murs de Trump… pourquoi, à notre époque de la mondialisation et de la circulation, un tel retour aux FRONTIÈRES ? Et pourquoi en fait-on aujourd’hui des murs infranchissables et exclusifs? Réponses de Mireille Delmas-Marty, Michel Agier et Gérard-François Dumont. https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/lannee-vue-par-la-philosophie-35-quoi-servent-les-frontieres Michel Agier est ethnologue et anthropologue, Directeur de recherche à l’IRD › Lire la suite
Et si l’art était le meilleur antidote à notre monde sans esprit ?
France-culture : Les chemins de la philosophie. Roland Gori : psychanalyste, professeur honoraire de psychopathologie à l’université d’Aix Marseille Et si entendre Albert Camus, Stefan Zweig ou encore Tolstoï faire « retentir le silence par l’art », était la plus belle oeuvre contre notre monde rationaliste, nihiliste et terroriste ? « Le silence d’un prisonnier inconnu, abandonné aux › Lire la suite
« A mes yeux, la ­démocratie est bien plus qu’une forme politique. Elle a une dimension métaphysique. »
Au mot « philosophie » vous semblez préférer le mot « pensée ». Quelle différence faites-vous entre les deux ? Il y a là un écart très fort, une mutation profonde. Si l’on entend par philosophie une image du monde, l’élaboration d’une signification du monde, il faut bien reconnaître qu’à chaque fois quelque chose vient › Lire la suite
Il n’y a pas d’identité culturelle
Pour d’aucuns, notre identité viendrait de nos ancêtres les gaulois, qui auraient ainsi l’étrange particularité de ne pas avoir d’ancêtres, car s’ils en avaient, nos ancêtres ne seraient pas les Gaulois, mais les ancêtres des Gaulois, et même les ancêtres des ancêtres des Gaulois, et on n’en finirait pas…. Pour d’autres, notre identité n’aurait pas › Lire la suite
« La conversation comme manière de vivre » d’Ali Benmakhlouf
De Montaigne qui dialoguait avec lui-même aux jeux de mots d’Alice au pays des Merveilles, en passant par les quiproquo de Ionesco, tendez l’oreille…. Nous échangeons sans cesse, nous discutons, nous parlons les uns avec les autres, mais converse-t-on pour autant ? Et si la conversation a les allures d’un match de tennis où l’on › Lire la suite
Restons-nous d’éternels enfants ? C’est l’inquiétude du grand réalisateur Fellini
Amarcord signifie en romagnol « je me souviens » Fellini ne souhaite pas que l’on comprenne son film comme autobiographique et se défend de s’être inspiré de sa jeunesse pour créer le personnage de Titta. Au contraire, il dit avoir voulu dépeindre le fascisme italien, mélange de province et d’adolescence. Dans le même temps, il parle du › Lire la suite
« Hériter, est-ce recevoir quelque chose qu’il faut compléter ?  Pas compléter, mais transformer, oui. »
Michel Deguy est au Forum Philo Le Monde-Le Mans le samedi 5 à 16 h 30. Michel Deguy, de qui ou de quoi vous sentez-vous l’héritier ? L’héritier d’une tradition, d’une transmission qui fait voisiner depuis 2500 ans ce qu’on appelle philosophie et poésie. Dans ma vie, j’ai toujours été lecteur et enseignant de philosophie, écrivain › Lire la suite
La poétique de Michel Deguy / Poésie, philosophie, écologie
En présence de Michel Deguy et de Jean-Luc Nancy. Cette rencontre sur « La poétique de Michel Deguy » réunira des philosophes et des littéraires qui exploreront la manière dont il envisage les conditions d’une habitation indissolublement éthique et poétique (« poéthique ») du monde. du 21 octobre au 23 octobre 2016 Colloque organisé par Camille Fallen, Elisabeth Rigal, › Lire la suite
« Relire la Révolution », de Jean-Claude Milner
On recommence de s’interroger sur la révolution. Le vocable vient du passé, mais il est temps de le ressaisir à la lumière du présent. Impossible de ne pas commencer par la Révolution française. Impossible de ne pas continuer par la révolution soviétique et la révolution chinoise. Sauf qu’il faut bien réveiller les somnambules : si elles › Lire la suite
« Il n’y a pas d’identité culturelle »
Philosophe, helléniste et sinologue traduit dans le monde entier, François Jullien (…) face au débat identitaire qui « traverse l’Europe entière »,  a voulu mettre la plume dans la plaie. Et mettre les outils de la philosophie au service de tous ceux qui cherchent à s’orienter dans ce débat piégé. Tout d’abord, rappelle-t-il, « la revendication identitaire est › Lire la suite
L’idée était impensable tant le philosophe détestait les intellectuels médiatiques. Mais l’une de ses élèves, Claire Parnet, n’était pas de cet avis. Elle suivait ses cours tous les mardis matin depuis 1972, d’abord à l’université de Vincennes, puis à Saint-Denis.(…)   Claire Parnet raconte au Monde l’aventure de L’Abécédaire de Gilles Deleuze. Devant la caméra, › Lire la suite
Rencontre débat : « Apprendre  à philosopher,  apprendre à vivre »
 Auditorium du Monde, 80, boulevard Auguste-Blanqui, Paris 13e. Métro : Glacière ou Corvisart. Mardi 15 mars, de 18 h 30 à 20 heures, suivi d’un cocktail.  Cynthia Fleury :  L’une des plus fondamentales transformations intérieures est celle-là même de la philosophie : être philosophe, c’est d’abord s’étonner, non pas être sage ou sachant, mais apte à l’émerveillement, capable de saisir › Lire la suite
1..212

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               
Nouvelles générations : Les grandes maisons de la décentralisation théâtrale ne font plus rêver
Ils sont en première ligne à Avignon : Thomas Jolly met en scène Thyeste, de ­Sénèque, dans la Cour d’honneur du Palais des papes, en ouverture du Festival, le vendredi 6 juillet. Le lendemain, ­Julien Gosselin lance à la FabricA son marathon de huit heures, d’après les romans de Don ­DeLillo Joueurs, Mao II, Les Noms. L’an dernier, c’était Caroline Guiela
Le monstre est un doudou
Perdu #Lost Il bouge trop. Il ne parle pas. Il fait des bêtises. Il n’en fait qu’à sa tête. N’écoute rien. N’obéit pas. Stop ! Voici sans doute ce qu’ont dit les parents de ce petit garçon que l’on retrouve seul, à l’orée d’une forêt, avec son doudou, abandonné. On est au Chapeau d’ébène théâtre, à
L’air est moins lourd
Les goguettes A Avignon, on peut voir de tout, dans le IN, dans le OFF, c’est l’occasion rêvée de voir tout ce que l’on peut faire sur une scène. Par exemple, les chansonniers. On les voit à la télévision, sur You tube et sur certains plateaux parisiens. L’Essaïon nous a fait découvrir les Goguettes : quels
Le cirque, ce n’est pas de la gymnastique
Les heures séculaires des Sélène. Un spectateur met sans doute beaucoup de soi dans la vision d’un spectacle. Comment regarder le « main à main » aérien de Laura de Lagillardaie et Olivier Brandicourt, dans le jardin du musée Vouland, sans être touché par sa douceur ? De là à comprendre ce corps à corps lent et puissant

Avec nous sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...