« Maghrébien que mal, le Cyrano de Berbérac »
On avait tant aimé naguère Une étoile dans l’œil de mon frère et Bouzlouf qui furent programmés dans le cadre du festival terres d’auteurs. Moussa Lebkiri y disait, avec une délicieuse fraîcheur, ses enfances algériennes et son arrivée dans l’ancienne Métropole, avec les malices des petites bandes et le désarroi des mamans apprenant le français dans des stages de langue et de tricot appliqués.
1..11

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...