Festival d’Angoulême /  Rumiko Takahashi /  Tsutomu Nihei
 Le Grand Prix 2019 couronne la mangaka Rumiko Takahashi « La récompenser, c’est aussi réaffirmer que la bande dessinée n’a pas à avoir honte d’être une culture populaire, que le “tout public” n’est pas forcément synonyme de “médiocrité” et que s’adresser en priorité aux adolescents ne veut pas dire qu’on ne fait pas œuvre d’auteur » , écrivait
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon deux sociologues. Comment les jeunes Français appréhendent-ils les cultures cosmopolites du XXIe siècle, du manga au rap, des séries télé américaines à la musique pop sud-coréenne ? Dans un partenariat
A TURRETOT. BD, Comics, Manga, Retrogaming, jeux vidéo… seront au programme

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...