COCAGNE / Emmanuelle Vo Dinh / Festival Pharenheit
Cocagne Ça cogne. Evidemment. Avec le lyrisme froid du morceau « A new error » de Moderat qui revient comme un leitmotiv. Mais ça cogne à quelle porte ? Peu importe ? Présentation de soi multipliée par neuf. Reflet, réflexion, répétition,  mais le neuf ne fait pas de l’ancien.                                                                             Ou bien a new error ?    La tragédie,
COCAGNE
Festival Pharenheit Emmanuelle Vo-Dinh est une chorégraphe des phénomènes. Depuis Tombouctou déjà-vu, la directrice du Centre chorégraphique national du Havre Normandie joue du déphasage visuel et musical pour nous entraîner de l’autre côté du miroir. Que serait, aujourd’hui, le pays de Cocagne ? Cette terre de fêtes perpétuelles et d’opulence sans violence ? Ne serait-ce pas ce monde
Le Phare organise la septième édition de son festival de danse Pharenheit du 22 janvier au 2 février 2019, en complicité avec dix-huit structures culturelles et artistiques normandes (Le Havre, Fécamp, Saint-Étienne-du-Rouvray, Val-de-Reuil, Vernon et Sotteville-lès-Rouen). Nous vous invitons à découvrir en avant-première les vingt-deux spectacles et installations des dix-huit équipes artistiques françaises et internationales
COCAGNE Emmanuelle Vo Dinh
Répétitions du 10 au 14 septembre Dans Cocagne 9 hommes et femmes descendent de façon récurrente et toujours avec la même musique, un escalier central pour composer des fresques vivantes dans lesquelles se jouent des situations qui mettent en jeu différentes émotions (joie, larmes, colère…). Ces « tableaux » se succèdent sans logique apparente, mais génèrent dans leur accumulation

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...