Le Pass culture de 500€ pour les jeunes de 18 ans.
« Des étapes majeures ont été franchies dans la conception du Pass culture », a annoncé avec assurance, lundi 25 juin, la ministre de la culture, Françoise Nyssen, lors de la deuxième réunion du comité d’orientation chargé de réfléchir et de débattre sur ce « projet phare » de la politique culturelle macronienne. Contenu, organisation, financement : force est de constater › Lire la suite
Les musées du Havre aux rendez-vous des familles : le Pass musées
Pour 20 euros par an, la Ville du Havre (Seine-Maritime) propose un accès illimité à tous ses musées. Le pass musées est individuel et nominatif. Il se présente sous la forme d’un badge plastifié qui comportera le nom et la photographie du détenteur. Il est valable 12 mois à compter de la date d’achat. Ce nouveau › Lire la suite
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017. ­Depuis lors, 12 000 personnes ont découvert sur des écrans les chefs-d’œuvre de huit prestigieuses institutions – le Château de Versailles, le Centre ­Pompidou, le Louvre, le Musée national Picasso, le Musée du quai › Lire la suite
Enquête sur les représentations de la culture
C’est dans une indifférence médiatique presque totale que le ministère de la Culture a publié en septembre dernier une enquête sur les représentations de la culture. Pour la première fois, la question de la perception de la culture était soumise aux destinataires des politiques publiques de la culture. On peut bien sûr y déceler le › Lire la suite
L’un des atouts majeurs du film est l’éloge du partage et de la démocrati­sation. L’Opéra, tel qu’il est montré, n’est pas réservé aux mélomanes. L’opéra,  documentaire (1h50min) France, Suisse / 2017 Réalisateur: Jean-Stéphane Bron Une saison dans les coulisses de L’Opéra de Paris. Film 10 min après. Tous les jours: 18h30 jusqu’au 23 mai Pendant › Lire la suite
L’homme qui a trouvé une fois auprès de l’art cet éblouissement ne s’en lassera jamais.
Le festival d’Avignon nous donne rendez-vous du 6 au 26 juillet 2017. Plusieurs membres de l’association MCH y seront….Voici l’edito du directeur. NUAGES, MERVEILLEUX NUAGES ! C’est parce que l’oeuvre d’art n’est ni tangible, ni matérielle, ni vérifiable, ni réaliste, ni exacte, ni véridique, ni avérée, ni certifiée, ni rationnelle, qu’elle dit la vérité. Car › Lire la suite
Les inégalités d’accès demeurent, d’ordre social, économique, géographique, symbolique
(…) Les candidats à la présidentielle rivalisent – c’est le mot – de propositions en vue de favoriser la diversité sur scène et au sein du public – diversité sociale, ethnique, diversité des corps, des récits, des langues mais aussi des pratiques, amateures, professionnelles, etc.(…) En France, la création et l’acte de programmation sont libres › Lire la suite
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié par Lia Rodrigues, (…) avant de chanter dans une chorale avec ­Antonija Livingstone et Nadia Lauro pour Etudes hérétiques 1-7 ; on a pu prendre une leçon de dancehall jamaïcain en › Lire la suite
« J’ai pas fait l’ENA ni Sciences Po, j’ai pas fait HEC/J’ai pas b’soin d’ça pour m’exprimer quand je vois des pauvres sur la chaussée »
Théâtre national de Strasbourg (TNS), dans le cadre de son programme « Education et proximité ». Sous l’impulsion de Stanislas Nordey, nommé à la tête du TNS en 2014, et de son équipe, ce programme, comme tous les autres volets de l’activité du théâtre, a passé une vitesse supérieure – pour ne pas dire deux ou trois. « Quand il › Lire la suite
La culture partagée, c’est au cinéma !
Dans Le Monde : Parions que les chiffres de fréquentation des lieux culturels en 2016 ne seront pas à la fête. Les raisons, on les connaît : la menace terroriste, la chute du tourisme, la déprime économique, une offre culturelle en région plombée par les subventions en berne. Dans ce marasme, un lieu affiche une santé insolente : › Lire la suite
La musique classique va-t-elle mourir avec son public ?
Aujourd’hui, la moitié des spectateurs de concerts a plus de 61 ans, contre 36 ans en 1981. Pourtant, depuis 30 ans les initiatives pour attirer les jeunes se sont multipliées. Témoignages de jeunes passionnés C’est une question qui revient régulièrement : comment faire venir les jeunes à la musique classique ? Les théâtres, auditoriums, opéras, › Lire la suite
La culture est rayée du débat électoral.
(…) cela fait plus de vingt ans que la culture est rayée du débat électoral. Ce n’est plus vraiment un enjeu depuis que le tandem François Mitterrand-Jack Lang n’est plus au pouvoir. Ajoutons aussi que le mot culture a muté. Il a changé de définition, emporté par un débat qui le dépasse. Des responsables politiques, › Lire la suite
1..3123

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               
Nouvelles générations : Les grandes maisons de la décentralisation théâtrale ne font plus rêver
Ils sont en première ligne à Avignon : Thomas Jolly met en scène Thyeste, de ­Sénèque, dans la Cour d’honneur du Palais des papes, en ouverture du Festival, le vendredi 6 juillet. Le lendemain, ­Julien Gosselin lance à la FabricA son marathon de huit heures, d’après les romans de Don ­DeLillo Joueurs, Mao II, Les Noms. L’an dernier, c’était Caroline Guiela
Le monstre est un doudou
Perdu #Lost Il bouge trop. Il ne parle pas. Il fait des bêtises. Il n’en fait qu’à sa tête. N’écoute rien. N’obéit pas. Stop ! Voici sans doute ce qu’ont dit les parents de ce petit garçon que l’on retrouve seul, à l’orée d’une forêt, avec son doudou, abandonné. On est au Chapeau d’ébène théâtre, à
L’air est moins lourd
Les goguettes A Avignon, on peut voir de tout, dans le IN, dans le OFF, c’est l’occasion rêvée de voir tout ce que l’on peut faire sur une scène. Par exemple, les chansonniers. On les voit à la télévision, sur You tube et sur certains plateaux parisiens. L’Essaïon nous a fait découvrir les Goguettes : quels
Le cirque, ce n’est pas de la gymnastique
Les heures séculaires des Sélène. Un spectateur met sans doute beaucoup de soi dans la vision d’un spectacle. Comment regarder le « main à main » aérien de Laura de Lagillardaie et Olivier Brandicourt, dans le jardin du musée Vouland, sans être touché par sa douceur ? De là à comprendre ce corps à corps lent et puissant

Avec nous sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...