La danse, comprendre, avec la série documentaire Let’s dance
Tous en scène ! Le thème de la nouvelle saison de « Let’s Dance », collection réalisée par Olivier Lemaire et Florence Platarets, ausculte les chorégraphies d’ensemble, la tendance « collectif et chorale » qui noue les spectacles traditionnels et apparaît de plus en plus fréquemment sur les plateaux contemporains. Le chorégraphe israélien Ohad Naharin compare le groupe à « un
« Etre populaire reste péjoratif en France », regrette Blanca Li
Dans Le Monde, Rosita Boisseau s’interroge sur le statut de la danse : « Populaire ! La Biennale de la danse de Lyon lance un cri de ralliement qu’on n’avait pas entendu depuis bien longtemps. Et en avant la manif’, le grand rassemblement ! La danse contemporaine, dont la réputation d’élitiste le dispute parfois à un statut chic
« Tombouctou déjà vu », la solitude du spectateur.
La solitude du spectateur au moment de la déception. A priori on n’est pas contre. On n’a pas d’hostilité. Ni de préjugés. Pas de réelle attente malgré une présentation élogieuse. (Entre nous, ces textes sont des pièges dont on devrait se méfier comme les guêpes des appâts sucrés.). Le titre suscite en nous quelque imaginaire,

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...