Stéphane Thidet, artiste du contraste
Le silence d’une dune – 2019 A la fin du mois de mai 2017, Le Havre découvrait deux arcs liquides qui se rejoignaient au-dessus du Bassin du Commerce, au Havre, formant un pont aléatoire selon que le vent voulait bien accompagner l’œuvre dont le titre était : Impact. Quel plus juste symbole de la rencontre
Vents et ouragans – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH
   Cette année, la 14eme Biennale de Lyon a pour titre : Mondes flottants . Elle y évoque, grâce à l’ensemble des artistes invités, une conception de nos univers imaginaires où l’espace est constamment traversé par ce qui fait notre quotidien : l’éphémère, le provisoire, l’aléatoire. Atmosphère instable en recomposition incessante, en création permanente. Alors comment
MONDES FLOTTANTS 14e Biennale de Lyon Du 20 SEPT.17 au 7 JANV.18
Depuis sa création en 1991, Thierry Raspail, directeur artistique de la Biennale de Lyon, propose à chaque commissaire invité de réfléchir à un mot donné pour trois éditions. La Biennale de Lyon 2017 est le second chapitre d’une trilogie autour du mot « moderne », et c’est avec ce mot que Thierry Raspail a invité
« Etre populaire reste péjoratif en France », regrette Blanca Li
Dans Le Monde, Rosita Boisseau s’interroge sur le statut de la danse : « Populaire ! La Biennale de la danse de Lyon lance un cri de ralliement qu’on n’avait pas entendu depuis bien longtemps. Et en avant la manif’, le grand rassemblement ! La danse contemporaine, dont la réputation d’élitiste le dispute parfois à un statut chic

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...