Marcel Duchamp au Magic Mirrors, 28 novembre 2017

Avant l’été dernier, j’avoue que je ne m’intéressais pas beaucoup à Marcel Duchamp. Les ready made, roue de bicyclette ou autre urinoir sur tabouret, c’est à peu près tout ce que j’en savais, c’était trop peu pour m’enthousiasmer et l’art conceptuel me laissait froide.
Puis il y a eu d’abord, dans le cadre du jury de la Galerne dont je faisais partie, la lecture du roman « Gabriële » d’Anne et Claire Berest, qui raconte la vie de la femme de Picabia, qui fut aussi la maîtresse de Duchamp et l’amie d’Apollinaire…