Malraux et l’art

https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/andre-malraux-44-lart-est-un-anti-destin

« Premier » ministre de la culture, André Malraux articula son action autour de la restauration, de la protection et de la démocratisation. Son intérêt pour l’art s’exprima aussi dans nombre de ses écrits. C’est aujourd’hui du rapport de Malraux à l’art qu’il est question.

L’intérêt de Malraux pour l’art dépasse le canon de son époque pour embrasser une perspective plus large. C’est de ce rapport à l’art que nous parle aujourd’hui Jean-Yves Tadié. (professeur émérite à la Sorbonne (Paris IV) , directeur de collections aux éd. Gallimard, et Vice-Président de la Société des Amis de Marcel Proust)

“L’art est la présence dans la vie de ce qui devrait appartenir à la mort ; le musée est le seul lieu du monde qui échappe à la mort.” La Tête d’Obsidienne.

Connaître, en effet, n’est pas tout. Malraux ne nous «apprend» pas l’art ; il nous le fait aimer et nous permet d’en faire à notre tour l’expérience. Dans son Musée imaginaire, les œuvres, métamorphosées, échappent à leur époque, deviennent présentes, exercent sur nous tout leur pouvoir. Dans cette sorte de Musée imaginaire de la littérature qu’est la Pléiade, ses Écrits sur l’art, reproduits avec leur illustration, trouvent enfin la place centrale qui leur revient.

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...