Maison de la poésie : lectures… Mars


Mercredi 30 mars 2016 – 19H00 Michèle Audin – « Mademoiselle Haas »

Lecture par l’auteur
& par Jehanne Carillon

Lecture

Olivier Adam & Florent Marchet – « La Renverse »
Mercredi 30 mars 2016 – 20H00 Olivier Adam & Florent Marchet – « La Renverse » Lecture musicale​​
Emmanuel Régniez –  » Notre château « 
Jeudi 31 mars 2016 – 20H00 Emmanuel Régniez –  » Notre château « 

Lecture par Lucie Eple, Julien Jolly (composition, synthétiseurs) & Sébastien Maire (contrebasse)

Lecture musicale & rencontre

Michèle Audin – « Mademoiselle Haas »

Michèle Audin – « Mademoiselle Haas »”

Lecture par l’auteur
& par Jehanne Carillon

Mercredi 30 mars 2016 – 19H00 Lecture

 
Mademoiselle Haas, c’est un seul nom, pour une dizaine de « mademoiselles » dont Michèle Audin dresse les portraits. Réunissant les traces d’une histoire invisible, elle a reconstitué le quotidien des jeunes femmes des années 30, leur travail, leurs habitudes, leurs engagements, leurs utopies… bientôt mises à mal par la fureur qui bruisse. Le récit avance avec les années jusqu’au début de la Deuxième Guerre Mondiale et chaque personnage est l’occasion d’une narration différente – et le roman d’interroger le réel autant que sa mise en fiction. Lecture à deux voix pour appréhender ce brillant kaléidoscope.   À lire -[…]
” Elles ont vingt ans, ou trente, ou un peu plus, en 1934 et un peu après. Elles s’appellent Mademoiselle Haas. Elles sont bibliothécaire, concierge, cuisinière, coiffeuse, première main flou, fraiseuse, infirmière, écrivaine, femme de chambre, institutrice, journaliste, femme de ménage, chef de travaux, ouvrière métallurgiste, libraire, pianiste, physicienne, ourdisseuse, sage-femme, vendeuse… Elles travaillent. Presque toutes avec leurs mains – mains de sage-femme, mains d’ouvrière, mains de pianiste. Elles sont auxiliaires, adjointes, temporaires, mademoiselles. Elles rêvent. Elles vivent, dans la joie et dans la peine, une histoire qui, au fil des ans, s’emplit de bruit et de terreur.
Elles sont invisibles. Ignorées des livres d’histoire. Oubliées. Omises, plutôt.

Michèle Audin a cherché leurs traces et réussi à reconstituer quelques heures de leur vie. Mises bout à bout, elles racontent leur présent, leur histoire, la sienne, la nôtre. ” Gallimard

 
Maison de la Poésie
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...