L’Orchestre d’Harmonie de la Ville du Havre récompensé à l’international !

Avec ses quelque 70 musiciens, l’orchestre d’harmonie de la ville du Havre fait partie intégrante de conservatoire Arthur Honegger, dont il constitue l’un des ambassadeurs, exprimant à la fois la place importante des pratiques collectives au sein de son projet de formation devant un large public, mais aussi le désir d’aller régulièrement au devant d’un large public, tout en participant à la vie culturelle et sociale du Havre, de son agglomération et de la Normandie. Composé d’élèves du conservatoire, actuels ou anciens, (dont beaucoup se sont déjà formés dans les formations minime, cadet et junior), d’amateurs éclairés et d’enseignants, il est soutenu par une amicale dynamique.  L’orchestre est connu pour ses projets créatifs, créant au moins trois programmes originaux par saison, et suscite un regain d’intérêt pour les compositeurs. Depuis sa fondation en 1876, l’orchestre d’harmonie de la ville du Havre a un riche palmarès. Récemment encore, il été primé lors de concours nationaux. Il participait en ce début d’avril 2017 à une compétition internationale en Italie : le « Flicorno d’Oro » de Riva del Garda.

Dans la catégorie excellence, la plus élevée des cinq catégories du concours, il se mesurait à deux formations belges, une formation allemande et une formation suisse.

Annick VILLANUEVA,  chef de l’Orchestre d’Harmonie de la Ville du Havre, raconte :

“Dimanche 09 avril, 23h… La grande salle du palais des congrès qui a transpiré la concentration, le stress et l’envie de bien faire pendant trois jours de compétition, s’est à présent transformée en un chaudron en ébullition. La lecture du palmarès du 19ème concours international « Flicorno d’Oro » de Riva del Garda (Italie) est sur le point de s’achever…C’est le tour de la catégorie « Excellence », la plus élevée. Le suspense est à son comble…Les quelques membres représentant notre orchestre et moi-même attendons avec une certaine fébrilité notre résultat. Nous savons que le niveau de cette édition est très relevé…

Soudain, la présentatrice annonce que le jury a souhaité décerner une mention spéciale pour le solo dans « Divergences »  du compositeur André Waignein, du cor anglais de l’Orchestre d’Harmonie de la Ville du Havre. Nous explosons tous de joie ! Pendant une seconde, je m’interroge sur ma légitimité à aller retirer à la place de Thérèse Louvet, notre excellente musicienne, le diplôme qui l’attend sur scène. Evidemment, je m’y rends tout en précisant qu’elle n’a malheureusement pas pu rester parmi nous.

L’orchestre, quant à lui, termine 5ème avec une moyenne de 80,21 points sur 100 en ayant interprété « Spartacus » de Jan van der Roost en œuvre au choix. Si on m’avait dit que nous aurions une note équivalente à 16/20 avant de partir, je pense que j’aurais immédiatement signé des deux mains !

Le grand vainqueur du concours est l’orchestre réputé « la Civica filarmonica di Lugano », formation dirigée par Franco Cesarini avec une superbe interprétation du « poème alpestre » du même Franco Cesarini.

De notre côté, nous sommes fiers…fiers d’avoir très honorablement représenté la France et notre ville du Havre dans la catégorie la plus élevée ; fiers d’être arrivés là avec un orchestre totalement conforme à celui que nos spectateurs peuvent entendre à chacun de nos concerts, avec ses musiciens d’horizons et de niveaux très variés (des grands élèves du conservatoire Arthur Honegger du Havre et des amateurs, ces deux composantes étant largement majoritaires, et quelques professionnels très investis dans notre formation).

De ce concours, je retiendrai deux choses essentielles : tout d’abord qu’une telle aventure est exceptionnelle, chargée d’émotions intenses et qui a été un formidable moment collectif pour tous les membres de notre orchestre ; ensuite, pour ma part, je souhaitais que ce concours permette à tous de prendre conscience du chemin qu’il restait à parcourir et c’est chose faite ; « l’envie d’avoir envie » est revenue !

Alors comme l’ont dit plusieurs de mes musiciens : « nous savons dorénavant dans quelle direction aller pour une prochaine fois »

Le public havrais, qui avait encouragé “son” orchestre le 19 mars dernier lors de son concert “Viva Italia” , pourra le retrouver et  le saluer le 20 mai prochain au THV dans un programme particulièrement festif “Au cœur du carnaval”. (voir notre agenda)

       

A propos de l'auteur

Vice-président et trésorier de la Maison de la Culture du Havre. Vice-président d'Actions pour promouvoir le français des affaires.

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
  Claude Monet à Giverny Claude Monet a eu les honneurs du Havre, du 10 septembre au 8 octobre au MuMa. Comme si un trésor revenait sous
« Chambre noire », compagnie Plexus Polaire
Dans cette chambre noire Valérie Jean Solanas est en train de mourir sous nos yeux, allongée sur un lit très nu éclairé de néons roses.
La beauté du chant.
Pour un spectateur qui ne connait pas cet opéra, Norma de Vincenzo Bellini, (1831) sur un livret de Felice Romani, d’après la tragédie d’Alexandre Soumet Norma ou l’Infanticide, le
Une journée aux rencontres photographiques d’Arles, août 2017
Comme le spectacle vivant à Avignon, la photographie témoigne de notre monde en crise en le reflétant à travers les regards singuliers des artistes. A
Haruki Murakami est un écrivain japonais, né en 1949. Dans les années 70, il ouvre un bar de jazz à Tokyo et en 78, il
VIVACULTURE 3 septembre / OUEST TRACK RADIO 95.9
La culture dans tous ses états ! Emission du 3 septembre 2017 : écoutez le poscast ! ECLAT D’HISTOIRE : Serge Reneau évoque le théâtre au Havre RUBRIQUE

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...