Liszt « Fantaisie et fugue sur Ad nos ad salutarem undam » , transcription pour orgue et brass band

Vendredi 20 mai 20h30, cathédrale d’Evreux

Création d’une transcription d’une pièce formidable de Liszt « Fantaisie et fugue sur Ad nos ad salutarem undam » 
 
Vincent Bénard a transcrit cette pièce de près de 25 minutes en associant le velours, « l’éclatance », la puissance du Brassband aux possibilités déjà multiples de l’orgue.
Plus d’une centaine d’heures de travail…
 
Allier la pleine rondeur et la vivacité d’un Brass Band, la puissance et la finesse du Grand-Orgue et la vérité émotionnelle de la voix dans un répertoire classique inspiré promet un moment de musique très intense qui parlera
à tous.
Au programme de ce concert exceptionnel, outre la Fantaisie et Fugue sur le Choral Ad nos, ad salutarem undam de Franz Liszt seront donnés le Grand choeur dialogué d’Eugène Gigout, le final de la 3ème Symphonie avec orgue de Camille Saint-Saëns, le Laudate Dominum de Mozart et l’Agnus Dei de Bizet.
 
L’orgue de la cathédrale dialoguera de façon alternée avec l’orchestre de cuivres et la voix pétrifiante de la soprano Manuela Leconte.
La formation Brass band permet d’entendre les cuivres à sonorité douce : les cornets à pistons, le bugle, les saxhorns alto et baryton, les euphoniums, les trombones et les tubas, accompagnés de percussions.
La trentaine de musiciens du Brass band en Seine, tous amateurs, jeunes et moins jeunes, répète et se produit depuis près de 15 ans sous la baguette de Pascal Piedefer, professeur de trompette au conservatoire du Havre.
 
En 2014, le Brass band en Seine s’est présenté au concours national de brass bands de la Confédération Musicale de France, il termine champion et obtient un premier prix mention bien.
 
Manuela et Vincent Bénard forment un duo depuis 20 ans.
Les qualités d’écoute et de musicien sensible de Vincent Bénard sont au service d’une voix sans artifice, vouée au discours musical. La technique maîtrisée puis oubliée laisse place à une évidence forte. La vérité qui émane, touche les auditeurs, mélomanes ou non initiés.

 

Orgue d’Evreux : instrument-sculpture moderne des ateliers Quoirin

Tarif plein 12€ – Demandeurs d’emploi et étudiants 8 € – Moins de 18 ans : gratuit

AM.OR.C.E : orgues.evreux@gmail.com –Tel : 06 89 74 51 76

       

A propos de l'auteur

Vice-président et trésorier de la Maison de la Culture du Havre. Vice-président d'Actions pour promouvoir le français des affaires.

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...