L’Histoire en chansons

Chat noir

Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897.

Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie, bohème, insolence, railleries de tous ordres, cet ancêtre de nos cabarets a laissé le souvenir d’artistes devenus célèbres : Aristide Bruant, Jean Richepin, Alphonse Allais, Charles Cros (1842-1888), Stéphane Mallarmé, Jules Vallès (1832-1885), Jules Jouy…

Pour la première fois, un piano sur scène, autorisé par la police, fit entendre les musiques des jeunes Paul Delmet (auteur de romances -1862-1904), Erik Satie (1866-1925), Claude Debussy (1862-1918) …

Le décor au Théâtre des 3 Soleils est réaliste à l’image du cabaret qui se voulait d’inspiration médiévale, et des objets simples et hétéroclites meublent le plateau, pouvant à loisir changer d’utilité. La scène c’est un tapis. Deux planches deviennent une croix, des cageots composent une barricade, une nappe est un écran pour un théâtre d’ombres…

Nous assistons à une succession de numéros  mis en scène par Etienne Luneau. Direction musicale Joseph Robinnes  : on voit « un pianiste, un accordéoniste, un poète, une jeune première, une chanteuse populaire, un être androgyne et le chef de troupe ». Chacun chante et danse. Le spectacle est enlevé et la petite bande de Jean Barlerin, Clément Beauvoir, Isabelle Ernoult, Clémentine Lebocey, Etienne Luneau, Elsa Robinne, Joseph Robinne est joyeuse, elle s’amuse beaucoup, entrainée par son souci de fidélité à l’histoire, dont témoignent les paroles des chansons.

Allusion aussi à la revue hebdomadaire de quatre pages, Le Chat Noir. On y retrouvait les signatures d’Alphonse Allais, Guy de Maupassant, Barbey d’Aurevilly, Victor Hugo, Huysmans, Edmond de Goncourt, Gounod et Massenet.

Pourquoi créer ce spectacle aujourd’hui ? Rappeler en musique l’avant-garde artistique de Paris ? Ouvrir une parenthèse hors du temps, un saut dans le 19ème siècle ?

Isabelle Royer

 

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...