L’Histoire en chansons

Chat noir

Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897.

Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie, bohème, insolence, railleries de tous ordres, cet ancêtre de nos cabarets a laissé le souvenir d’artistes devenus célèbres : Aristide Bruant, Jean Richepin, Alphonse Allais, Charles Cros (1842-1888), Stéphane Mallarmé, Jules Vallès (1832-1885), Jules Jouy…

Pour la première fois, un piano sur scène, autorisé par la police, fit entendre les musiques des jeunes Paul Delmet (auteur de romances -1862-1904), Erik Satie (1866-1925), Claude Debussy (1862-1918) …

Le décor au Théâtre des 3 Soleils est réaliste à l’image du cabaret qui se voulait d’inspiration médiévale, et des objets simples et hétéroclites meublent le plateau, pouvant à loisir changer d’utilité. La scène c’est un tapis. Deux planches deviennent une croix, des cageots composent une barricade, une nappe est un écran pour un théâtre d’ombres…

Nous assistons à une succession de numéros  mis en scène par Etienne Luneau. Direction musicale Joseph Robinnes  : on voit « un pianiste, un accordéoniste, un poète, une jeune première, une chanteuse populaire, un être androgyne et le chef de troupe ». Chacun chante et danse. Le spectacle est enlevé et la petite bande de Jean Barlerin, Clément Beauvoir, Isabelle Ernoult, Clémentine Lebocey, Etienne Luneau, Elsa Robinne, Joseph Robinne est joyeuse, elle s’amuse beaucoup, entrainée par son souci de fidélité à l’histoire, dont témoignent les paroles des chansons.

Allusion aussi à la revue hebdomadaire de quatre pages, Le Chat Noir. On y retrouvait les signatures d’Alphonse Allais, Guy de Maupassant, Barbey d’Aurevilly, Victor Hugo, Huysmans, Edmond de Goncourt, Gounod et Massenet.

Pourquoi créer ce spectacle aujourd’hui ? Rappeler en musique l’avant-garde artistique de Paris ? Ouvrir une parenthèse hors du temps, un saut dans le 19ème siècle ?

Isabelle Royer

 

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...