Les slameurs du Havre à l’honneur

Le Havre – La Buvette
48 rue de Bretagne, 76600 Le Havre
Scène slam les 2e jeudis du mois
Slammaster : MagNess

12ème édition du Grand slam national, à Belleville

EDITO (extraits)

« Vingt ans que, pour la scène régulière en France, tous les mardis soirs, qu’il vente, qu’il neige ou qu’il fasse « foot », vers 22h00, les poètes débarquent. Ils ont 3 minutes, au cours desquelles leurs performances de poésie sont jugées par 5 membres de l’audience. Des juges, désignés dans le public présent, attribuent un score à la fin du passage de chacun sur un panneau d’affichage à la vue de tous et les notes attribuées sélectionnent ainsi les poètes qu’ils souhaitent réentendre. Les poètes ne s’opposent pas l’un à l’autre devant un jury de professionnel mais ils forment un spectacle populaire et démocratique , au sens propre du terme. (…)

Nous, on invite les gagnants du slam national de 24 pays du monde parce que notre festival existe encore et ce grâce au soutien de ce qui reste des institutions de la République. Ce foyer qui permet d’écouter toutes les formes de poésie de manière spectaculaire, en donnant une réelle place participative et décisionnaire au public, c’est notre terrain de lutte contre les discriminations. Sport de société où les êtres se rencontrent dans un tournoi qui tient lieu de prétexte à la liberté d’expression, tant pour le public, qui juge et apprécie dans une relation horizontalisée, que pour les poètes qui ne sont censurés que par eux mêmes.

Comme dans tout sport, il existe certaines règles qui offrent aux participants, public et performeurs, les meilleures conditions pour apprécier la poésie et la démocratie sous toutes ses formes. Notre travail est politique depuis 20 ans car au-delà de la simple émulation créative, il favorise le contact, le respect et la qualité d’écoute entre  les poètes et le public. Par cette démarche, c’est toute la société qui s’implique, qui approuve, réprouve, s’identifie aux juges et, par là-même, s’approprie les créations des participants. Pour le 12ème slam national de poésie avec 64 poètes de 14 villes,  pour la 9ème coupe du monde de slam avec 24 poètes de 23 pays et pour les 11èmes grand slam interscolaires et inter collèges et lycées, du 1er au 7 juin à Paris ..Bienvenue chez vous !

http://grandslam2015.com/

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...