Les deux Roi Lear d’Olivier Py. Festival d’Avignon 2015

 

 Lear  2

 

Les deux Roi Lear d’Olivier Py. 

Festival d’Avignon 2015

 

 A en croire les journaux du 6 juillet au matin, le Roi Lear « au galop »  d’Oliver Py aurait été « une catastrophe ». (Il faudra, au sujet de ces critiques, ajouter ultérieurement  quelques commentaires  et établir une réflexion différemment mesurée). On pourrait en déduire, alors, que Le Roi Lear présenté dans la Cour d’honneur du Palais des Papes aurait été moins bien accueilli que Lear miniature. Lequel était également mis en scène par Olivier Py, Place du Palais des Papes. 

En effet, les quatre jeunes olibrius qui ont présenté, du 6 au 13 juillet, la version très résumée du Roi Lear, ont récolté un succès unanime. Une énorme bouffée de fantaisie comme un coup de vent bénéfique par un temps de plomb, c’était bien. Cela sur une scène minuscule, dans un décor fait de quelques planches, pour seuls accessoires des épées en bois, deux perruques, une couronne dorée, une corde et un grand carton apporté par nos trois lascars chargés de tous les rôles, hormis le personnage de la fine Cordélia en tutu blanc, transportée dans le fameux carton prêt à craquer de toutes parts. 

Ce fut pour Olivier Py la manière de présenter, en un rien de temps et sur le mode cocasse, son commentaire et la ligne qu’il avait choisis pour la mise en scène du Roi Lear joué dans la Cour d’Honneur. Car la dérision peut aussi transmettre une réflexion sur la légitimité du pouvoir, sur le silence destructeur, sur la parole vraie. 

Un Lear hystérique, juvénile et fou d’où la tragédie fuse et se dissout dans le rire. Un petit bonheur de festival.

 

Retour sur Avignon 2015 – 1  

 

Catherine Désormière

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Si quelqu’un vous dit avoir vu un lapin rose de 61 mètres, allongé sur les hauteurs des Alpes, en Italie, croyez-le. Ou alors allez vérifier,
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tetris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...